• Ensemble
  • L'Ultime Vert - MissiM à Avallon
  • Création : Musset et la suite
  • Quelques minutes de silence
  • LA ROUTE DU LEVANT
  • FRAGMENTS - 20 ans d'écriture théâtrale
  • FOCUS #35 / JACQUES DESCORDE
  • LA MENSUELLE DE JUIN
  • Une petite Orestie
  • ATELIER DE MUTUALISATION DES OUTILS DE CRÉATION
  • En pure Perte
  • Rencontre-Lecture-Dédicace
  • REMISE DU PRIX DES CENT LIVRES 2017
  • L'amour d'écrire en direct #55
  • TUNISIA
  • FOCUS #36 / FLORE GRIMAUD

Tous les événements >

Comités de lecture collégiens et lycéens

Les E.A.T mènent depuis plusieurs années le programme académique : "À la découverte des écritures contemporaines / Comité de lecture des écritures pour le théâtre" en Aquitaine, en partenariat avec le Rectorat de Bordeaux. 

Comme chaque année, ce programme a abouti à une journée dans le cadre de l'Escale du livre à Bordeaux durant laquelle les élèves de dix établissements collèges et lycées parmi la vingtaine d’établissements concernés en Gironde ont donné des lectures publiques, mise en espace de montage d'extraits de textes pour le théâtre qu'ils avaient découvert tout au long de l'année.

Dans tous les départements, les élèves engagés sur ce parcours trouvent leur place pour donner des lectures publiques dans le cadre, notamment, du Printemps du théâtre.

 

Comiteaquitaine1

Les élèves du collège Aliénor d’Aquitaine dans l’espace du plateau TV de l’école
supérieure de journalisme,
partenaire de la manifestation de l’Escale du livre 

 

Dans un même temps, il a été possible d'écouter les créations sonores réalisées par les élèves du collège Jean Zay de Cenon, du collège A.Camus d'Eysines encadrés par la Compagnie Intérieur Nuit à partir de montage de textes dramatiques . 

Écoutez les créations sonores à partir des textes de Barbe Bleue de Sylvie Neve, de La foule, elle rit de Jean-pierre Cannet et Cent culottes et cent papiers de Sylvain Levey ici et là 

 

Comiteaquitaine2

 
Logo Ac Bordeaux
 
 
 
 
Les élèves du collège du Haillan, lisant des extraits de 
« Le Pays de rien » de Nathalie Papin
 
               
 
retour en haut de page