• Parce que je le veux bien (dans la peau de Liliane B)
  • Teaser littérature
  • C'est bon. E ok. Rendben. This is just a story.
  • Focus #50 / Philippe Touzet
  • TextO'mino 2019
  • Avril de Sophie Merceron par la cie LTK productions
  • La mensuelle de juin
  • « LirEcrire » - restitution des ateliers en milieu scolaire
  • Prix E.A.T des Cent livres Emmanuelle-Marie 2019
  • Atelier de mutualisation des outils de création

Tous les événements >

CATIMINO > mardi 02 juin - 19H00

2 lectures en 1 
13 ans et + / Tout public

NOYADE(S)

Louis est un garçon comme les autres avec sa gang, son facebook, une soeur très populaire, des cours de maths qui n’en finissent pas. Seulement, il en veut un peu plus. Il rêve d’une double vie et de pouvoirs de super-héros.
Le jour où il obtient, sans le vouloir, l’identifiant de sa prof de français et l’accès à toutes les données de l’intranet du lycée, il réalise qu’il a entre ses mains un super pouvoir… Sur le net, Louis devient l’Homme-Loup. Pseudo : Narcisse. Bien décidé à changer la vie de ses camarades qu’il fascine.

Mais surfer dans la vie est-ce aussi «eazzy» que surfer sur le net ? La preuve par Noyades, texte finement mené sur les aspirations adolescentes.

 

Andréanne Joubert

Artiste multidisciplinaire, ANDREANNE JOUBERT a fait son chemin dans le milieu théâtral en autodidacte. Elle est interprète pour les compagnies « La Tête de pioche » (Nous irons danser sur vos tombes), « Nuages en pantalon » (Les Années Amputées), « Satellite Théâtre » («T»), le « Cirque du Soleil » (Les chemins Invisibles 1 et 2) et « Ex Machina » (Rossignol et autres fables).
En 2012, elle fonde la Cie « Des bouts du monde », dont les spectacles sont à la croisée du cirque et du théâtre. Noyade(S), qu'elle a co-écrit et met en scène avec J.-F. Guilbault, est son premier texte.

 

 

 

Jf-GuilbaultMetteur en scène, auteur et acteur, JEAN-FRANCOIS GUILBAULT est diplomé en interprétation de l’École de Théâtre de Saint-Hyacinthe (2008). Également formé en jeu physique et acrobatique (DynamO théâtre), il était membre des rencontres internationales des jeunes créateurs du FTA (2014) et du stage international de création pour tout-petits « Petits Bonheurs » (2011). 

Codirecteur artistique et général de Samsara Théâtre depuis 2011, Noyade(S) est son deuxième texte (co-écrit avec Andréanne Joubert). Il est membre du CEAD et a obtenu le Prix Louise-Lahaye meilleur texte jeune public pour Noyade(S) (2014).

 

 

 

PEUT-ON ETEINDRE LES INCENDIES AVEC DE LA SALIVE ?

Je brûle de comprendre, tu brûles d’envie de devenir une star (ou de passer à la télé), il ou elle brûle des voitures, nous brûlons d’amour, vous brûlez de jalousie, ils ou elles brûlent leur jeunesse. Le feu est partout autour de nous, les mots peuvent-ils l’éteindre ?

 

Gerald Stehr

GERALD STEHR a publié une vingtaine d’albums pour enfants à l’Ecole des Loisirs et chez Milan. Son dernier album, Monstres de Père en fils, a été publié chez Actes Sud jeunesse. Il a écrit une quarantaine de piécettes de théâtre jouées par les enfants à destination des scolaires, dans le cadre de l’association « Ombre en lumière ».


En cours : Les 24 journées de Gomorrhe, un ensemble pour
adultes de vingt-quatre formes théâtrales, dont La Démocratie expliquée aux schizophrènes, Œdipe Reine, Le Bourgeois Anti-homme, Didascalies pour Nerval et Celan, Le Voyage en Rorschachie, Pourquoi a-t-on assassiné George Pompidou avec une épingle à nourrice, L’Apocalypse selon Singeant, etc.

 

 

 

> retour au programme

retour en haut de page