Sélection 2014

Les 5 pièces qui ont fait l'objet de maquettes lors des Mardis Midi saison 14-15 au Théâtre 13/Seine

 


LES FILLES AUX MAINS JAUNES de Michel Bellier

1914. Julie, Rose, Jeanne et Louise travaillent dans une usine d’armement. On les appelle les obusettes. Ou encore les filles aux mains jaunes car la manipulation quotidienne des substances explosives colore durablement leurs mains.

Elles ont, toutes les quatre, un mari, un frère, des enfants sur le front, une famille à nourrir, sans homme à la maison. Et pour certaines : des rêves d’émancipation... Dans l’enfer de l’arsenal, empoisonnées chaque jour par cette poudre jaune qui ne part plus à la toilette, payées deux fois moins que les hommes, elles font la connaissance de leur destin d’ouvrières. La voix de la petite Louise, la suffragette, résonne, éprise de liberté. Jeanne coud les robes noires du deuil et maudit l’ennemi. Julie attend l’amour et aspire la vie. Rose espère son mari...

Personnages : 4F
Parution : Éditions Lansman, mai 2014


SAS, THÉÂTRE DES OPÉRATIONS de Lucie Depauw

C'est l'histoire d'une pièce qui commence comme un plan drague, dans un décor de carte postale à Chypre. Alice et Tom se rencontrent dans un bar lounge d'hôtel cinq étoiles autour d'un SAS de décompression (période de trois jours dans un hôtel cinq étoiles pour les soldats de retour d'opex, opération extérieure, autrement dit : guerre). Elle est intervenante pour l'armée française, lui, reporter "d'après guerre" américain.

À travers leur rencontre et le déroulement des trois jours du SAS, c'est toute l'horreur et l'absurdité de la guerre, de l'Afghanistan au Mali, celles du passé ou du futur qui se révèlent et se déploient jusqu'à la France, où une femme de soldat attend avec inquiétude un coup de fil...

Personnages : 2H / 2F / 3 personnages anonymes / des ombres ou choeur de soldats


LES PISSENLITS de Anny Leeman             

Quatre jeunes adultes aux prises avec le dedans, le dehors racontent quelque chose sur une jeunesse, un âge, des préoccupations, un désœuvrement. Ils reformulent le monde avec humour mais n’évitent pas l’emballement de la machine absorbant tout sur son passage comme une rivière en crue.  


LA CURIOSITÉ DES MARMOTTES de Dominique Paquet

Timour parti en Sibérie à la recherche de sa mère biologique avec sa sœur Lena se fait délester de son appareil photo dans le transmongolien. Commence alors un road movie dans la steppe mongole à la recherche de son voleur mais surtout des photos volées de la Russie qui raconte leur quête de leurs parents biologiques. "Sans histoire" comme les nomades, les deux adolescents se perdent dans le milieu des trafiquants et des fantômes qui hantent la steppe, essayant de retrouver leurs racines dans un paysage de nulle part.

Personnages : 6H / 2F / douaniers, policiers
Écrit au sein du dispositif du Théâtre de la Tête noire "Partir en résidence"


L’ENQUÊTE ROMAINE de Jean Renault

Sexualité : l'Église et ses contradictions. À Rome, dans une abbatiale en ruine, une stupéfiante rencontre. Un témoin de vingt ans, un jeune prêtre, un vieil exorciste, une religieuse. Elle dirige l'hôpital. Le témoin a été instrumentalisé, sexuellement par des femmes en mal d'enfants, et par cette nonne, lancée dans une incroyable croisade. Face à cette femme pragmatique et transgressive, l...        

Personnages : 3H / 1F
Parution : édité en version papier par Amazon dans un recueil dénommé À quoi joue-t-on ?

 

 

Les autres coups de coeur du comité, entrés au répertoire


L’ÉLOGE DE L’INSATISFACTION de Vincent Bréal

Si apprendre à mourir est la meilleure manière d'apprendre à vivre, ce n'est pas toujours chose aisée : tout le monde ne naît pas philosophe. L'insatisfaction de celui qui se refuse à devenir philosophe est vue au travers du prisme d’un jeune homme qui veut effectuer un voyage pour atteindre une île (une promesse qu’il n’atteindra jamais). Cette île, cet espoir de l’atteindre est ce qui le tient à la vie. Que va-t-il faire, comment va t-il survivre, lorsqu’il va apprendre qu’il ne sera pas de ce voyage et que cette île n’existe pas ?

Personnages : 7H


SEPT HOMMES EN NOIR de Luc Cendrier

Sept hommes réunis pour une veillée funèbre. Ils se connaissent tous et ont tous aimé la femme qu'ils enterrent. Situation cocasse pour se recueillir, parler, chanter, s'emporter, se révolter, s'enflammer.

Personnages : 7H


CHANTIER INTERDIT AU PUBLIC de Didier Gauroy

Sur fond d'amour maternel, un homme se remémore son enfance en un long flash-back, et revisite, au gré de ses souvenirs, des événements touchants, tendres, parfois douloureux, sources d'une mélancolie douce, apaisée.

Personnages : 5H + 1 enfant  / 4F


TOURMENTE À CUBA de Jean-Claude Grosse

Une mère et un père apprennent avec 8 jours de retard (le blanc du temps), la disparition brutale de leur fils dans un accident de la route à Cuba, au lieu-dit le Triangle de la mort. Le Répondeur n'a pas répondu à leurs questions. Il n'y a pas de nom pour désigner les parents perdant un enfant. Ce sont des sans-noms. Le père ne veut pas que ce soit des sans-voix. Il écrit un drame sans fin. La mère n'arrive pas à quitter le lieu de l'accident et à oublier l'instant-camion surgissant en plein instant-navire. Elle veut voir la réalité de l'accident en face. Le père fait ce qu'il peut pour aider la mère à dire son vécu. Sa disparition foudroyante au retour d'un dernier voyage à Cuba est-elle liée à cette fixation, à un impossible travail de deuil ?

Personnages : 1H / 1F / 1 voix off


LES SŒURS VIADUQUENT de Gérald Gruhn

Toutes les désespérées des environs ont la fâcheuse idée de se jeter d’un vieux viaduc désaffecté. Elles atterrissent dans le jardin de Josette et Eulalie, deux sœurs qui cohabitent aux pieds de l’ouvrage désaffecté. Cette situation embarrassante est pourtant loin d’être ennuyeuse pour ces propriétaires peu ordinaires.

Personnages : 4F


LES PAPILLONS BLEUS d’Anne-Pascale Patris

Elle a oublié sa vie... sa vie d'avant. Avant quoi ? Elle ne sait plus. Ce dont elle se souvient, ce sont des rires joyeux, de la compote de pomme, un puzzle, l'odeur des jacinthes et de papillons bleus. Et puis il y a ces voix qui l'interrogent, la harcèlent, voix inquisitrices. Quelque chose ne tourne pas exactement comme cela devrait... Il faut bien tenir, elle ne sait plus pour qui. La folie est-elle dans sa tête ? Ailleurs ? Ailleurs ? Elle se souvient des papillons. Bleus les papillons ! Les papillons bleus ou la révolte d'une femme qui n'a pour tout bouclier, que l'amour.

Personnages : 1F / plusieurs voix et (ou) des silhouettes
Parution : Éditions Théâtrales du Grand Sud Ouest ETGSO, Volume 28, 2016


 

2019 / 2018 / 2017 / 2016 / 2015 / 2013 / 2012 / 2011 / 2010 / 2009 sélections précédentes

 

 

 

retour en haut de page