• Teaser littérature
  • C'est bon. E ok. Rendben. This is just a story.
  • Les spectacles de nos adhérents - Avignon OFF
  • Lanceurs d'alerte
  • Avignon Off : Voyages d'auteurs à Présence Pasteur 2019
  • Avignon : lectures à L'Isle80
  • Première Approche #8 - Avignon

Tous les événements >

Sélection 2015

 

Les textes dans l'ordre de sélection du comité de lecture tout public des E.A.T.
Les textes marqués d'un astérisque sont programmés aux Mardis Midi - Théâtre 13/Seine - saison 2015-16.

 


LES MIETTES* d’Ingrid Boymond

César et Malune ont l'intention de faire fortune. Il leur naît opportunément toute une dynastie d'enfants entrepreneurs aux dents de lait longues. Alors on pourrait fort imaginer que les conseils d'administration de nos grandes entreprises opaques avec leurs intrigues de cour, leurs rivalités avouées ou secrètes et les chaises musicales des promotions et des disgrâces, ressembleraient à ces chamailleries de mômes où toute la fratrie souhaiterait être le capitaine des pompiers ou le chef des gendarmes. Et tous les coups seraient permis puisque rien au fond ne serait vrai. Ne serait grave au regard de l'enjeu. Il n'y aurait plus ni père ni mère, ni affect, ni scrupule mais une compétition forcenée, aussi ludique qu'impitoyable, et un projet industriel vraiment peu réaliste du moment que ses dividendes ne ressemblent pas à des miettes.
"Avec Miettes, Ingrid Boymond nous offre une comédie féroce et étonnante où les Atrides du CAC 40 flirtent avec Ubu et ses délires shakespeariens. Tonique et réjouissant." (Gilles Boulan, Panta Théâtre)

Personnages : 5H + une armée de petits / 3F


UN RENDEZ-VOUS SI LOIN* de Christophe Piret

Ils ont rendez-vous. Mais pas dans un endroit commun. Un endroit improbable. Sur le fil d’une frontière. Celle qui nous dépasse. Née en Russie, elle est passée par la Yougoslavie et beaucoup d’autres pays, de langues et quelques guerres…

Issu du Nord de la France, d’un milieu ouvrier en perdition et laminé par la fermeture de nombreuses usines, il tente depuis longtemps de se détacher de cet héritage, voyage beaucoup à l’Est, s’intéresse au terrorisme, se réfugie de manière récurrente dans un Rock N’ Roll post-punk… La musique est très présente dans ce texte, c’est un de leur moteur. Une de leur constante. Un endroit de rendez-vous qu’ils avaient régulièrement.

 


LA FRICHE de Luisa Campanile

Six adolescents prennent possession d’une friche industrielle pour pouvoir se retrouver entre eux. Arol rêve d’y faire pousser des fleurs et déclare son amour à Emma, la rebelle. Sammy, entre deux livraisons de pizzas, passe y faire un tour. Le jour où Emma fait des vidéos de la Friche, le conseiller municipal prend les choses très au sérieux ; ces adolescents deviennent dangereux, les journalistes s’en mêlent. Vite, il faut organiser quelque chose, n’importe quoi, pour séduire cette jeunesse désœuvrée, sinon ça va mal finir.                        

Personnages : 4 adolescents, 3H / 2 adolescentes,  1 F  
Parution : L’École des Loisirs, 2016


LE PREMIER VOYAGE À TRAVERS* de Constance Émilie

Un grand type marche, depuis déjà un petit bout du monde. Il cherche quelque chose, et il trouve tout autre chose. Près des cabanes en bois noir, dans un panier, enroulé dans une couverture... un nouveau-né ! Le grand type attend, et personne ne vient, alors il met la petite chose sur son dos, et il marche encore. Il descend jusqu’au cratère de sel, traverse les montagnes, touche l’océan, et partout il cause, avec Grand-Père, Grand-Frère et Petit-Frère, avec un Ange, et avec la Femme du pêcheur. Il prend bien soin de la petite chose, et puis au bout de la terre, au début de la mer, il la dépose dans des bras sûrs, et il s’en va.


L’ACCIDENT DE BERTRAND d’Émilie Maranzat

Bertrand se retrouve subitement immobilisé au sol, sans raison particulière et pour un temps indéterminé. Cet étrange phénomène va alors éveiller la curiosité de certains : parents, voisins, médecin de famille, amie d’enfance, psychologues, journalistes ou famille éloignée. Face à cet événement, chacun réagira à sa manière...

Personnages : 7H / 9F
Parution : Éditions ETGSO, 2017
Festival « Les Inédits de Cahors », finaliste du prix "Les jardins d'Arlequin », texte accompagné par le collectif « À mots découverts » - a bénéficié d'une résidence de réécriture au CDN de Poitiers (Écritures Théâtrales en Chantier).


MIDI LA NUIT de Nathalie Bensard

Dans une ville prise au piège de la guerre, une jeune fille installée dans une cave tente de se maintenir en vie et de continuer à rêver. Elle livre ses pensées, ses croyances, ses difficultés, ses espoirs, ses rêves, ses souvenirs. Elle fait l’expérience de la survie et exerce son pouvoir d’imagination pour rester entière.

Personnages : 1H / 1F

 


EN CORPS DES MOTS de Sylvia Bagli

Trois femmes, trois personnages mythologiques : Médée, Phèdre et Penthésilée. Trois corps et trois coeurs différents, trois points de vue sur l’amour. Chacune de ces femmes s’adresse à l’homme de son existence.

Placer les femmes du côté du pardon est devenu une habitude historique. C’est oublier que Médée est la déesse de la vengeance ! Elle a pris du poids au cours de sa relation avec Jason. Phèdre très jeune, aurait pu aimer Thésée mais celui-ci lui vole ce qu’elle aurait voulu donner. Blessée et humiliée, elle décide de se débarrasser de son propre corps devenu l’emblème de sa reddition. Penthésilée, reine des Amazones, aux abords de sa bataille décisive avec Achille, ne comprend pas pourquoi l’amour lui est interdit. Son corps est vigoureux, il n’est que plaisir, il faut donc faire voler en éclat les lois des Amazones qui ne sont que des schémas d’hommes inversés.

Personnages : 3F


DURCH DIE NACHT d’Anne-Marie Storme 

Un frère et une sœur se retrouvent chez leur mère. Suicidée. Orphelins ? Que viennent-ils chercher ? Une trace d'amour enfouie ? La force de répondre à l'inévitable culpabilité ? La confrontation de leurs souvenirs réciproques ? Que laisse-t-il celui qui a choisi de partir avant l'heure, si ce n'est un vertige de questions. Et cette sourde culpabilité pour ceux qui restent. Si étrange pourtant qu'elle glisse vers un trouble sentiment de libération… Chercher du sens au geste ultime, serait-ce vouloir l'annihiler ? Le sublimer ?


LES PAVÉS DE SYNTAGMA* de Louise Caron

Cette pièce met en scène le destin d'une femme grecque, Athéna, ancien professeur de philosophie. Son passé est livré par fragments, au travers de souvenirs qui s'incarnent. Athéna La Vieille dialogue avec sa jeunesse, ces femmes qu'elle fut dans le passé et qui se matérialisent sur le plateau. On assiste à trois moments forts de sa vie, trois anniversaires correspondant à des périodes clés de l'Histoire de la Grèce.

Mai 1967 : Athéna a 24 ans, depuis avril, le coup d'État militaire des Colonels a placé son pays sous une chape de plomb ; mai 1987, elle fête ses 44 ans. La Grèce, pleine d'espoir, de confiance et d'ambition, vient d'entrer dans l'Union Européenne ; enfin mai 2013, Athéna fête ses 70 ans, elle est à présent sans argent, sans domicile fixe. Le pays désenchanté est en faillite, les mesures d'austérité exigées par l'Union Européenne réduisent peu à peu les classes populaires à la misère et la colère gronde. Loin du misérabilisme, Athéna reste fidèle aux seuls biens qu'elle possède en propre : l'intelligence et la vie.

Personnages : 5H / 4F
Parution : Lansman, 2016


UN CŒUR MOULINEX* de Simon Grangeat

En 1932, contraint de manger une purée granuleuse préparée par sa femme, un obscur bricoleur de Bagnolet imagine l’ustensile qui fera sa fortune. Le moulin à légumes à manivelle est né, et la Manufacture d’Emboutissage de Bagnolet, rebaptisée Moulinex, devient un empire industriel mondial. Soixante-neuf ans plus tard, le groupe dépose le bilan – les usines sont rachetées ou démantelées, les ouvriers licenciés –, tandis que les dirigeants quittent le navire avec des parachutes dorés.

Un Cœur Moulinexs’appuie sur l’histoire de Moulinex, en prenant le parcours de l’entreprise comme un cas d’école : une aventure industrielle percutée de plein fouet par la mondialisation et la financiarisation de la fin du XXe siècle. L’aventure de Moulinex devient ainsi le modèle à travers lequel peut se comprendre le mouvement global d’industrialisation / désindustrialisation qui s’abat sur les économies européennes depuis trente ans.

Personnages : 17H (3 comédiens) / 11F (4 comédiennes)
L’écriture de ce texte a été accompagnée par le collectif À Mots Découverts.

 


À L’ARRACHÉE* de Pierre Causse

Deux rencontres, que suivront deux séparations. Rencontre entre la mère et son collègue qui se côtoient, semble-t-il depuis longtemps, travaillant tous deux dans une copyrette de centre-ville, où l’on continue à brasser des papiers bien que l’entreprise soit au bord de la faillite.

Rencontre à la faveur d’un orage entre la fille et le garçon, qui réussiront quelque temps à parler ensemble, à fusionner leurs voix. Malgré la lourdeur qui traîne et cloue au canapé, on prend le temps de regarder les astres, d’imaginer les trous noirs. Mais les promesses ne tiennent pas : sur fond de révolte et de vitrine brisée, une certaine loi de gravitation les éloigne les uns des autres. Ils n’auront été réunis que le temps d’une éclipse de soleil.

Premier essai pour faire l’esquisse d’une humanité qui se démène comme elle peut avec sa mélancolie qui la tient au sol, le regard s’échappant vers le ciel.

 

 

2018 / 2017 / 2016 / 2014 2013 / 2012 2011 / 2010 / 2009 sélections précédentes

 

retour en haut de page