• SIGNÉ DUMAS
  • Phèdre, ni de Racine, ni de Sénèque, ni d'Euripide
  • Speculum
  • Teaser littérature
  • Les yeux d'Anna (Lansman Editeur), mise en scène Cécile Tournesol
  • La mensuelle de janvier
  • En Aparté avec Huguette Hatem
  • Infiltration #4 – Range ton coeur et mange ta soupe de Marjorie Fabre
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • Mardis Midi : Il est parti, Gus

Tous les événements >

Espace adhérent

Aurore JACOB

Parcours

Aurore Jacob obtient un Master de théâtre à la Sorbonne en 2008, avant de troquer la théorie pour le plateau. Elle s’intéresse à la matière du mot et à l’espace de la langue pour interroger le re- gard et notre rapport au réel. Sa première pièce Sans L, est créée par Gilda Cavazza (Théâtre Actuel et Public de Strasbourg, 2009). Depuis, elle a participé à plusieurs projets de performance, d’écriture de plateau en plus de son travail personnel d’écriture. Elle a notamment écrit Au bout du couloir à droite, (Bourse d’en- couragement du CNT - Edition Théâtre Ouvert - Tapuscrit, 2014) qui a été mise en espace par Olivia Grandville et Souvenirs au bord de mère, texte mis en voix par Sophia von Gosen (Théâtre Ouvert, 2015).


En 2015, Aurore Jacob a également bénéficié d’une résidence à la Chartreuse, où elle se consacre à Sur/exposition et Seuls les vivants peuvent mourir (Edition Théâtre Ouvert - Tapuscrit, 2015) ainsi qu’au CED-WB où elle écrit Le Sens de l’escargot. Dans Seuls les vivants peuvent mourir, pièce mise en voix par Madeleine Louarn (Théâtre Ouvert, 2015), elle poursuit la déconstruction d’une parole qui trébuche et tente de se redéfinir.


Aurore Jacob souhaite également bousculer ses habitudes d'auteur en répondant à des commandes ou en écrivant avec le plateau comme avec sa pièce Le malheur des uns ne fait pas le bonheur (Le Lavoir Public - Festival En Acte(s), 2015).


Nourrissant sa recherche sur son écriture par un travail de groupe, elle a fondé Traverse – Collectif d’auteurs, avec six autres auteurs rencontrés à la Chartreuse. Ce collectif puise ses valeurs dans l'échange, la rencontre des écritures (commande par le JTN de textes à chaque auteur du collectif pour un cabaret public, janvier 2016) et la transmission (encadrement des étudiants de l'ESAD, 2015).


L'importance de la transmission existe également à titre individuel par le croisement et le dialogue autour de son travail d'auteur avec les nouvelles générations d'acteurs, de dramaturges et de metteur en scène. Cet intérêt est mis en évidence par des ateliers et des interventions qu'elle fait auprès d'étudiants, notamment avec ceux du CNSAD et du Théâtre du Nord où elle leur parle de son travail d'écriture ou où elle dirige des workshops. 


En 2015, elle encadre ainsi les élèves du Master dramaturgie et mise en scène de Nanterre lors d'une EPAT à Théâtre Ouvert.


En février 2016, Aurore Jacob participera à un atelier de deux semaines avec Olivia Grandville, auprès des élèves du CNSAD, autour de son texte Sur/exposition, avec une représentation de fin d'atelier à Théâtre Ouvert programmée pour mars 2016.


En mars 2016, elle est accueillie à la Chartreuse-CNES pour son nouveau projet L'Argent dans la peau.

Types d'interventions :

Atelier d'écriture ponctuels, Atelier d'écriture suivis, Rencontres, discussions, Lectures
Disciplines : Jeu, Ecriture

Mes ouvrages

Titre Infos
Enquête sur une évaporation avant oubli Texte inédit
Au bout du couloir à droite édition Tapuscrit, 2014
Sur/exposition Texte inédit, écrit en résidence à La Chartreuse en 2015
Souvenir au bord de mère Texte mis en espace par Sophia Von Gosen, Théâtre Ouvert, 2015
Seuls les vivants peuvent mourir Texte mis en voix par Madeleine Louarn à Théâtre Ouvert - Edition Théâtre Ouvert
Heinz et Bretzel Texte inédit
Le Malheur des uns ne fait pas le bonheur Texte mis en scène Maxime Mansion - Edition En Acte(s)

Mes Evénements

Nom de l'événement Date Horaire
"FTO#1 : Olivia GRANDVILLE - Aurore JACOB : Toute ressemblance ou similitude" Le 17 novembre 2014 de 20H30 à 22H00
Au bout du couloir à droite Le 26 février 2015 de 20H30 à 21H30
Souvenirs au bord de mère Le 27 février 2015 de 19H00 à 20H00
Laboratoire Le 19 mars 2015 de 20H00 à 21H30
Toutes ressemblances ou similitude, d'après Au bout du couloir à droite Du 16 juillet 2015 au 18 juillet 2015 de 15H00 à 16H00
Le Malheur des uns ne fait pas le bonheur Le 23 novembre 2015 de 20H00 à 21H30
Seuls les vivants peuvent mourire Le 21 novembre 2015 de 20H00 à 21H30
retour en haut de page