• SIGNÉ DUMAS
  • Phèdre, ni de Racine, ni de Sénèque, ni d'Euripide
  • L'Été en automne #10
  • Pauline Cariou, Chroniques d'une vie décalée!
  • Les pavés de l'Enfer
  • Adieu Bert
  • Mardis Midi : Un 13 juillet 1998
  • Remise du Prix des Écrivains Associés du Théâtre / Espaces 34
  • La mensuelle de décembre
  • QdT / Du film à la scène : adapter une fiction cinématographique
  • Avril
  • Le Roi est mort (La partie est en danger)
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • ÉVÉNEMENT ANNULÉ

Tous les événements >

Espace adhérent

Celine LEMARIE

Parcours

Céline Lemarié est autrice, comédienne, improvisatrice et metteuse en piste.


Depuis son plus jeune âge, elle écrit, quelque soit la forme choisie. À 18 ans, on lui propose de co-écrire un spectacle musical dans lequel elle jouera également. Passionnée par cette aventure, elle se forme au théâtre, aux arts du cirque et en lettres. Elle en fait son métier.

Elle pratique l'écriture instantanée sur scène, en étant improvisatrice, et fait partie d'équipes de recherche de nouvelles formes de création dans ce domaine. Passionnée de théâtre contemporain et d'écriture sous toutes ses formes, elle poursuit son exploration des formes théâtrales en devenant vice-présidente des Écrivains Associés du Théâtre Atlantique.

Types d'interventions :

Atelier d'écriture ponctuels, Atelier d'écriture suivis, Rencontres, discussions
Disciplines : Jeu
Publics : Maternelles, Primaire, Collège, Lycée, Adultes

Ma démarche

Mon travail se fait toujours en lien avec les publics auprès desquels j'interviens. Chacun peut créer et s’exprimer, et l’art théâtral prend tout son sens dans l’échange et la production entre les publics.

Mes ouvrages

Titre Infos
La belle échappée Texte court
It's a match Texte court
Faudrait voir à ne pas nous fair' trop suer non plus Texte court en alexandrin
D'une pierre deux coup, ça fait trois Texte court
D'une pierre deux coup, ça fait trois Texte court
La belle échappée Texte court
It's a match Texte court
Faudrait voir à ne pas nous fair' trop suer non plus Texte court en alexandrin
retour en haut de page