• Parce que je le veux bien (dans la peau de Liliane B)
  • Teaser littérature
  • C'est bon. E ok. Rendben. This is just a story.
  • Focus #50 / Philippe Touzet
  • TextO'mino 2019
  • Avril de Sophie Merceron par la cie LTK productions
  • Abandonnés
  • La mensuelle de juin
  • « LirEcrire » - restitution des ateliers en milieu scolaire
  • Honneur et disgrâce - Deux préfets sous l'Occupation
  • Prix E.A.T des Cent livres Emmanuelle-Marie 2019
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • TRACE LA ROUTE
  • Rencontre- Dédicace

Tous les événements >

Espace adhérent

Jean-René GIRARD

Parcours





Né en 1949, j'ai pu recevoir, en plus de mon parcours universitaire de Lettres modernes, un complément de pratique théâtrale au sein l'atelier de Christian Héliou, conseiller technique et pédagogique de l'Académie de Nantes.

En poste comme lecteur de Français Langue Étrangère à l'Université Heriot-Watt d'Edimbourg (Écosse), puis de Lublin et de Varsovie (Pologne), j'ai animé les ateliers de théâtre en français des départements de langues de ces universités, où j'ai abordé le théâtre comme un pédagogue, sollicitant la motivation des étudiants à s'approprier sur le plateau la langue française. En Pologne tout particulièrement, j'ai ressenti très profondément l'état d'urgence d'une parole qui se libérait dans le corps social, en préalable aux changements politiques qui ont transformé le pays tout entier.

Directeur du Centre culturel français de Helsinki (Finlande), j'ai développé la coopération internationale franco-finlandaise dans le domaine du spectacle vivant. À mon retour en France en 1988, j'ai occupé les postes de conseiller pour le théâtre auprès des DRAC de Haute-Normandie et d'Aquitaine comme un observateur engagé, chargé de défendre les textes et les compagnies de sa région, dans le cadre du développement des politiques publiques portées par le ministère de la Culture en partenariat avec les collectivités locales.

Au terme de ces engagements professionnels, je suis heureux de m'aventurer sur une parcours nouveau, qui me permet de garder vivantes les relations construites pendant mes longues années de rencontre avec les projets de théâtre des régions où j'ai exercé.

Non encore publié, mon premier texte Les oiseaux mazoutés a constitué un premier défi pour s'approprier le théâtre. Mon second manuscrit Sous les gravats d'Alep a été sélectionné dans le dispositif 2016 de résidence des ''Écritures Théâtrales en Chantier" proposé par le Centre Dramatique National de Poitiers.

retour en haut de page