• SIGNÉ DUMAS
  • Phèdre, ni de Racine, ni de Sénèque, ni d'Euripide
  • Speculum
  • Teaser littérature
  • Les yeux d'Anna (Lansman Editeur), mise en scène Cécile Tournesol
  • La mensuelle de janvier
  • En Aparté avec Huguette Hatem
  • Infiltration #4 – Range ton coeur et mange ta soupe de Marjorie Fabre
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • Mardis Midi : Il est parti, Gus

Tous les événements >

Espace adhérent

Catherine Richon

Paris

Parcours

Catherine Richon est née à Dijon. Très tôt, elle découvre et pratique le théâtre. Ses premières pièces sont jouées dans un petit théâtre de la campagne jurassienne dans les années 80.


En 1989 et 1990, elle crée à Dijon deux pièces avec son frère Jérôme Richon : Entrechats et Ne le dites pas, faites-le. En 1991, elle joue dans Le fils de Christian Rullier, dans une mise en scène de Christian Duchange.


Au début des années 90, elle pose ses valises en Angleterre (Manchester) puis en Allemagne (Francfort), où elle participe à plusieurs expériences théâtrales tendance avant-gardiste.


Installée à Paris depuis 1996, elle suit des cours de théâtre d’abord à Acting International puis à l’Atelier International Blanche Salant.


De 1999 à 2003, elle fait un détour par la musique et rejoint le groupe pop SNUT, avec qui elle donne de nombreux concerts et enregistre un album (Des régions dépassées, Odette Productions, 2002).


En 2001, elle met en scène La femme comme champ de bataille de Matéi Visniec pour la Compagnie du Réveil Qui Parle.


De 2004 à 2006, elle participe à l’aventure collective Œdipe, tragedia dell’arte, avec la Compagnie de Vive Voix.


En 2006, elle met en scène Abîme, montage de textes de Philippe Minyana, pour la Compagnie Filigrane.


En 2008, elle écrit les parties dialoguées du spectacle physique de Caroline Arragain, Au-delà de Psyché (Compagnie Projectyl).


En 2010, à partir de témoignages qu’elle collecte, elle écrit Les hommes et le ménage, texte théâtral dont elle extrait un solo performé qu’elle donne de 2011 à 2013.


En 2011, elle est Denise dans Flexible, hop, hop ! d’Emmanuel Darley, mise en scène Adeline Arias.


De 2003 à 2010, elle est chroniqueuse-scènes pour le magazine en ligne Fluctuat.net.


En parallèle de ses activités artistiques, Catherine Richon a exercé pendant de nombreuses années le métier d’assistante de direction. Elle livre son expérience du secrétariat dans une œuvre dramatique quasi-autobiographique, Dossier Paradis. Elle finalise ce texte et l’offre à son patron au moment où elle décide de se consacrer enfin pleinement au théâtre en 2012. Elle mettra ce texte en scène et Dossier Paradis figurera à la programmation d’À la Folie Théâtre (Paris 11è) de février à avril 2016


En 2013, elle écrit une nouvelle pièce spécifiquement pour des représentations à domicile : Merde, je suis vivante – solo pour femme morte. Depuis, elle joue ce solo à chaque fois que l’occasion se présente.


En 2015-2016, elle est Mina dans Dracula, tragedia dell’arte de la Compagnie de Vive Voix.


Catherine Richon mène plusieurs ateliers de recherche autour du jeu de comédien, au sein de La Générale de Théâtre, basée dans le 19ème arrondissement de Paris.


Clown à ses heures sous le nom de Kathy Buster, elle crée en 2017 avec Benjamin Balthazar Lebigre DON’T FEED THE CAT, duo clownesque, burlesque, rocambolesque.

Types d'interventions :

Atelier d'écriture ponctuels, Lectures
Disciplines : Jeu, Mise en scène
Publics : Primaire, Collège, Lycée, Adultes, Milieu Hospitalier

Mes ouvrages

Titre Infos
Introduction à A feu et à sang ou Le désir brûlant, de Kristian Frédric Editions Pleine Lune
retour en haut de page