• Edition La Voyageuse-L'Harmattan 2019
  • La dernière fille du soleil
  • Captation intégrale de
  • Tribune - Parole aux auteurs
  • Aides et démarches Covid-19

Tous les événements >

Espace adhérent

Stephanie SLIMANI

Toulon

Parcours

Transmettre, émouvoir, explorer


Stéphanie Slimani est née en 1977. C’est à l’âge de 10 qu’elle prend ses premiers cours de théâtre. Elle n’arrêtera plus. Dès l’âge de 15 ans, elle fonde sa première compagnie de théâtre et marionnette « Zu FuB », avec Johana Bory  (artiste qui gagnera des années plus tard le prix du Public au Festival Mondial de la marionnette de Charleville Mézières).


Au sein de la Cie I Chjachjaroni, basée à Porto-Vecchio en Corse, elle reçoit une formation complète. Auprès de Jean-François Perrone (que l’on a pu voir dans L’enquête corse,  Mafiosa, et la pièce Le Clan), qu’elle considère comme son « maître de théâtre », elle se forme à un théâtre exigeant, à une discipline et un engagement absolu du comédien. Elle aborde la commedia del’arte, la danse, le masque, le clown et côtoie Myriam Azencot du Théâtre du Soleil, compagnie dont elle reste très inspirée.


Comédienne dans plus d’une quinzaine de pièces, elle commence à enseigner et mettre en scène dès 2005. Arrivée à Toulon en 2008, elle fonde sa propre compagnie « La Divine Machine » et s’oriente vers le théâtre d’objet, la marionnette et l’écriture. Les spectacles « Le noël de M. Scrooge », « Peau d’âne », « Poucette » « Comment Le Grouinch gâcha noël » et « Blanche Neige »  voient le jour et continuent de tourner dans de nombreux festivals et en Corse.


Stéphanie explore également les formes chorégraphiques en travaillant avec Frank Micheletti de la Cie Kubilai Khan investigations (Out of the Box, Constellations, Waves Splashing).


En 2016, elle adapte et met en scène « Le Journal d’un Fou » d’après Nicolaï Gogol avec le comédien Sylvain Zarli qui remporte avec cette pièce le Ptit Molière 2019 « Meilleur comédien dans un premier rôle et est nommé dans la catégorie « Meilleur seul en scène ». (Festival Avignon 2109).


En 2018, elle met en scène Tony Mastropietro dans« Une lune de sang dans un ciel de cendre » de Louise Caron. (Festival d’Avignon 2020).


En 2019, elle écrit et interprète le spectacle « Il me reste moi (et c’est bien assez) » avec le musicien Benoît Olive dont les textes seront publiés à la rentrée 2020 par la maison d'édition "On your Slate".


Elle continue aussi ce qui lui tient le plus à cœur : transmettre. En 2016 elle ouvre des ateliers théâtre à Toulon. Sa pédagogie rencontre un grandsuccès puisque qu’aujourd’hui, plus de 85 élèves sont inscrits. Elle intervient également au Télégraphe à Toulon pour un atelier bi mensuel autour de « l’exploration de soi et de l’autre par les outils du comédien ».


Stéphanie Slimani a écrit une vingtaine de pièces, jeune ou tout public, poésie et performances diverses.

retour en haut de page