• Teaser littérature
  • Edition La Voyageuse-L'Harmattan 2019
  • Dans les forêts de Sibérie
  • SPECULUM
  • QdT / Comment le théâtre jeunesse se saisit-il des questions de société ?
  • QdT / Écritures de plateau au risque de l'acteur
  • Lecture d'un extrait de Jelly
  • La mensuelle de décembre
  • Remise du Prix des Écrivains Associés du Théâtre
  • Mardis Midi : Bulles

Tous les événements >

Espace adhérent

Yves CUSSET

PANTIN

Parcours

Né en 1972, Yves Cusset est philosophe, écrivain et comédien.

Après une hypokhâgne et une khâgne au lycée Henri IV, il intègre l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm Lettres en 1993, au 4e rang. Il obtient en 1995 l’agrégation de philosophie (9e) puis soutient sa thèse de philosophie en avril 2000, qui reçoit les félicitations du jury à l’unanimité.
Il enseigne la philosophie dans diverses institutions depuis 1997 : Paris IV, Université de Dijon, IUFM de Besançon, IUFM de Créteil et ESPE d’Aquitaine, et assure un séminaire de philosophie politique à Sciences Po Paris de 2003 à 2010.

Ses écrits philosophiques ont porté initialement sur la philosophie de l’art : Réflexions sur l’esthétique contemporaine (Pleins Feux, 2000), Le musée, entre ironie et communication (Pleins Feux, 2001). Il est co-rédacteur du catalogue de l’exposition Traces du sacré pour le centre Pompidou en 2008. Mais c’est surtout dans le champ de la philosophie politique qu’il se spécialise : Habermas, l’espoir de la discussion (Michalon, 2001), Philosophies politiques pour notre temps (Odile Jacob, 2005), Prendre sa part de la misère du monde (La Transparence, 2010), Réflexion sur l’accueil et le droit d’asile (François Bourin, 2016).

Parallèlement à ses activités philosophiques, il se lance dans le théâtre, auquel il s’est formé dans les années 1990, et plus particulièrement dans l’écriture et l’interprétation de spectacles d’humour philosophique, joués plus de 800 fois dans toute la France, et présentés chaque été au festival Off d’Avignon : Le remplaçant en 2003, Rien ne sert d’exister en 2006 (tous deux publiés au Jardin d’Essai), Petit manuel d’engagement politique en 2010, N’être pas né en 2012 (lauréat de la sélection du Off 2014 et publié aux éditions de la Librairie Théâtrale), La philosophie enseignée à ma chouette en 2013 (adapté de son ouvrage publié en 2008 chez Max Milo et en poche chez Marabout en 2014). À quoi s’ajoutent des ouvrages où s’entremêlent humour et philosophie : La Vie rêvée des philosophes (François Bourin, 2012) et Rire (Flammarion, 2016). Ses pièces courtes sont éditées en 2016 sous le titre L’amour est enfant de putain aux éditions de La Librairie Théâtrale.

Il a été lauréat de la Bourse Théâtre « auteurs confirmés » du CNL en 2007, et membre de la commission théâtre du CNL de 2010 à 2013.
Il est aussi l’auteur d’un roman : Socrate de Montceau-les-Mines (François Bourin, 2014).


> site Internet


retour en haut de page