• Parce que je le veux bien (dans la peau de Liliane B)
  • Teaser littérature
  • C'est bon. E ok. Rendben. This is just a story.
  • Focus #50 / Philippe Touzet
  • TextO'mino 2019
  • Avril de Sophie Merceron par la cie LTK productions
  • Abandonnés
  • La mensuelle de juin
  • « LirEcrire » - restitution des ateliers en milieu scolaire
  • Honneur et disgrâce - Deux préfets sous l'Occupation
  • Prix E.A.T des Cent livres Emmanuelle-Marie 2019
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • TRACE LA ROUTE
  • Rencontre- Dédicace

Tous les événements >

Espace adhérent

Sabine MALLET

PARIS

Parcours

Après des études de lettres et d’anglais, puis deux ans à l’école de la rue Blanche (E.N.S.A.T.T.), je fais un peu la comédienne puis par à-coups, de l’assistanat à la mise en scène. C’est en 1998, dans le cadre des Rencontres à la Cartoucherie de Vincennes, qu’un premier texte de théâtre est joué. L’écriture s’impose progressivement, grâce notamment à des aides de la Fondation Beaumarchais et du Centre National du Livre.
Aujourd’hui, je partage mon temps entre écriture donc, animation d’ateliers, travaux de bibliographie pour des libraires et des maisons de vente aux enchères et bayements… aux corneilles.

Quelques pièces jouées (textes sur demande) : Feux. Fille du soleil. Sale boucan. À qui le tour ? L'Allée aux nichoirs. État(s) dame. Lilith ô Lilith.


    Quelques publications
  • Auteurs de Garde - textes écrits lors d’une résidence à l’hôpital de Bligny -, éditions Brocéliande.

  • Le Bouc, les autres et moi - La Plus Grande Pièce du Monde -, éditions de l’Amandier.

  • Etat(s) dame, éditions Crater.

  • Douce Aigreur ou La vie des sirènes dans la pulpe des oranges, éditions Crater.

Écrire pour se sentir vivant. Ecrire parce qu'on se sent vivant.

retour en haut de page