• SIGNÉ DUMAS
  • Phèdre, ni de Racine, ni de Sénèque, ni d'Euripide
  • Speculum
  • Teaser littérature
  • Les yeux d'Anna (Lansman Editeur), mise en scène Cécile Tournesol
  • La mensuelle de janvier
  • En Aparté avec Huguette Hatem
  • Infiltration #4 – Range ton coeur et mange ta soupe de Marjorie Fabre
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • Mardis Midi : Il est parti, Gus

Tous les événements >

Espace adhérent

Serge SANDOR

ROSNY SOUS BOIS

Parcours

Serge Sàndor a débuté, en tant que comédien, au théâtre dans les années 1975 avec R. Girard et D. Mesguich. En 1977, sa première mise en scène est une adaptation d'un texte d'E. Santos à Paris et Avignon off.

Entre 1977 et 1980, il parcourt le monde en écrivant des nouvelles et poèmes, puis il s'installe au Mexique où il monte en français et en espagnol Beckett, Van, de Obaldia, Courteline ... 

En 1984, il réalise le premier spectacle avec des détenus dans une prison mexicaine. De retour en France en 1986, il crée la Compagnie du Labyrinthe et monte dans les prisons françaises et suisses certains de ses textes, Que faire en cas de Copropriétaires ? mais également des textes en écriture collective et quelques classiques dont le Dom Juan de Molière. 

Parallèlement, dans des théâtres de Paris et ailleurs, il crée Un revolver pour deuxAbus de mémoireNot'Bon Louis, coécrit avec un détenu de la Santé, Scène à Scène à Lisbonne... La Valse à mille ans est montée par une compagnie Lausannoise en 1993 et Pygmées en octobre 95, à Villeurbane mis en scène par Patrick Pineau et Sylvie Orcier.

Il réalise en résidence une pièce de théâtre jouée par des enfants de Villeurbanne, met en scène un conte contemporain dans les hôpitaux pour enfants malades et un spectacle dans le cadre des Rencontres Urbaines avec des jeunes de banlieue.

Depuis lors il a écrit d'autres textes pour le théâtre et travaillé sur certaines adaptations dont Les Bas-Fonds de Gorki qu'il crée au Théâtre National de Chaillot avec des « SDF » en octobre 1998. Il monte aussi dans les cafés parisiens et en province Gueules de dames qui se joue aujourd'hui en Suisse, Espagne et Norvège. 

En 1999, il est invité au Festival International de La Havane et au Théâtre Helenico de Mexico pour y reprendre Gueule de Mariée en espagnol. En mai 2000, il monte Le Concile d'amour au Théâtre de la Tempête. En 2001, il crée L'Envol du Quetzal lors du XIe Festival International de la Havane et en tournée à Cuba. En 2002, il crée À la tombée de la nuit de J.Disla au Centre Cervantés de Paris.

En 2004, il crée deux spectacles théâtre et musique Une comète à Cuba de C. Monsarrat au Théâtre du Chaudron de la Cartoucherie et L’Opéra des Gueux au Théâtre de Vidy de Lausanne, mais aussi en espagnol La Valse à mille ans au Théâtre National de La Havane. En 2005 à l’Opéra Comique, un spectacle musical inspiré de Nicolas Guillen et Poubell’s Land à la Tempête, spectacle en 18 langues.

En 2007, il monte La Fin des hasards prévus de B. Hammond au Théâtre Tallia Il tourne en 2008, son premier documentaire La Mariée fugitive à Mexico (CNC et PROCIREP, Injam Production) Il écrit et réalise en 2008 Il était encore une fois… à la prison de Fleury Mérogis pour des femmes détenues.Injam Production/CNC Il monte un carnaval théâtre à La Havane, Un chevalier à la Havane, fin 2009 avec 200 patients psychiatriques et réalise un documentaire / Injam Productions. En 2011, il crée Les enfants des Vermiraux dans la région du Morvan et à la prison de Joux la Ville. En 2012, il travaille sur 7 courts métrages sur les 7 pêchés capitaux avec des jeunes en difficulté dans l'Yonne.

Il partage son temps entre l'écriture, la mise en scène et la création de projets singuliers.

retour en haut de page