• Parce que je le veux bien (dans la peau de Liliane B)
  • Phèdre, ni de Racine, ni de Sénèque, ni d'Euripide
  • Teaser littérature
  • "Oiseau de malheur", nouvelle - Concours ShortEdition
  • "Un moine peut en cacher un autre", nouvelle - Prix Léonard de Vinci - ShortEdition
  • Focus #48 / Sophie-Anne Lecesne
  • Le jardin des alternatives - série radiophonique
  • 5 ans d'âge, drame drolatique
  • ARIZONA
  • La mensuelle d'avril
  • La Folle Comédie sera créée par le Club théâtre du collège français de Toronto
  • Emulsion - Salle de Traite
  • Mardis Midi : Tigrane
  • RUR2020#le cabaret des robots
  • Les Papillons Bleus
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • Le saut de la mariée
  • Lecture de Vaincre

Tous les événements >

L'édito du mois par Guy-Pierre Couleau - 04/2019

 

 

 

 

 

 L'ÉDITO - AVRIL 2019

 

 

« Ce qui nous lie -
À propos de ce qui relie les écrivains et les metteurs en scène, je me souviens des notes écrites par Stanislavski pour sa mise en scène d'Othello. En marge du texte de Shakespeare, de nombreuses annotations de la part de Stanislavski indiquaient le sens et le mouvement qu'il souhaitait proposer aux spectateurs, à partir de la pensée de l'auteur. Ce texte à côté du texte est d'une certaine façon le corps de la pensée. Il représente pour moi la plus belle collaboration entre deux auteurs, celui du texte et celui de la mise en scène. La pensée révélée par la forme, le sens délivré par le corps. Aujourd'hui, nos deux organisations Écrivains Associés du Théâtre et Syndicat National des Metteurs en Scène ont beaucoup de choses à se dire et beaucoup à faire ensemble. Cette page blanche qui nous attend est aussi l'espace vide de la scène qui réunira nos désirs et nos rêves. "

GUY-PIERRE COULEAU
Président du SNMS
Syndicat National des Metteurs en Scène

 

 

retour en haut de page