• L'homme qui faisait vieillir les femmes
  • La mensuelle de septembre
  • SIGNÉ DUMAS
  • Atelier de mutualisation des outils de création
  • Lecture théâtralisée et rencontre avec l'autrice , le comédien et le metteur en scène

Tous les événements >

Le tunnel de la comédienne à 50 ans

 

 

MANIFESTE AAFA-TUNNEL DES 50

 

Aujourd’hui, en France, une femme majeure sur deux a plus de 50 ans : 51 % de la population féminine majeure, un quart de la population majeure totale. Mais cette majorité réelle dans la vie est traitée comme une minorité invisible dans les fictions !
Sur l’ensemble des films français de 2015, seuls 8% des rôles sont attribués à des comédiennes de plus de 50 ans. En 2016, c’est encore moins : 6%. Les personnages féminins ne vieillissent pas... Ils disparaissent des écrans !

 

Nous,
Scénaristes,
Réalisatrices et réalisateurs,
Directrices et directeurs de casting
Productrices et producteurs,
Distributrices et distributeurs,

Premier·e·s signataires du Manifeste AAFA-Tunnel des 50,

Conscient·e·s que les fictions cinématographiques et télévisuelles, au-delà d’être des objets artistiques, véhiculent des normes, transmettent des valeurs et mettent en jeu des représentations qui influencent notre perception du monde, nous nous engageons, aux côtés d’AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans, à combattre les stéréotypes sexistes liés à l’âge des femmes, reproduits
dans les fictions.

Nous affirmons qu’il est urgent d’agir :

Rendre visibles les femmes de plus de 50 ans dans les fictions est un enjeu de société.

Dans la pratique de nos métiers respectifs, nous veillerons particulièrement :

• À la proportion équitable de personnages féminins et masculins de plus de 50 ans dans les fictions que nous contribuons à créer ;

• À ce que les personnages féminins de plus de 50 ans soient en phase avec l’évolution de la place des femmes de cet âge dans la société ;

• À ne pas spécifier dans les scénarios, lorsque cela ne change pas le sens de l’histoire, le genre des rôles pouvant être joués indifféremment par une femme ou un homme, notamment pour les rôles de fonction et de pouvoir qui sont généralement donnés aux hommes de plus de 50 ans. Par exemple, la parenthèse (F/H) pourra être apposée après la dénomination du rôle ;

• À ce que la différence d’âge dans les couples de fiction soit plus proche de la réalité (deux ans dans les couples français, source Insee) lorsque cela ne change pas le sens de l’histoire. Par exemple, quand le personnage masculin a plus de 50 ans, éviter de lui octroyer une compagne de vingt ans sa cadette ;

• À la vraisemblance entre l’âge des rôles féminins de plus de 50 ans et celui des actrices choisies pour les interpréter, afin que les femmes puissent se reconnaître dans l’image que la fiction donne d’elles.

 

Enfin, nous scénaristes, réalisatrices et réalisateurs, directrices et directeurs de casting, productrices et producteurs, distributrices et distributeurs,
nous engageons aussi à sensibiliser nos collègues : qui n’est pas représenté·e n’existe pas !

Nous, Agent·e·s artistiques et littéraires,
Nous engageons, dans le cadre de la mission confiée par nos artistes, à promouvoir la mise en oeuvre de ce manifeste auprès de nos partenaires.

Nous, Actrices et acteurs,
Soutenons ce manifeste, levier nécessaire pour un changement significatif vers une plus juste répartition des rôles.

Nous, Spectatrices et spectateurs,
Considérons qu’il est urgent de rendre visibles les femmes de plus de 50 ans dans les fictions.

 

Manifeste AAFA-Tunnel des 50

Fait à Paris, le 11 avril 2018
AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans
aafa.tunneldes50@gmail.com

 

Signer le Manifeste AAFA-Tunnel des 50

 

 

 

retour en haut de page