Kathie Kriegel

Paris / Tel Aviv

Array

Parcours

Comédienne formée à l’ENSATT puis au CNSAD dans les classes de Jacques Serres et Michel Bouquet, la formation de Kathie Kriegel s’enrichit en anglais d’un travail avec John Strasberg autour de la direction d’acteur (USA), et à l’écriture de scénario avec Christian Biegalski (CNE – Conservatoire National d’écriture).

Elle travaille au théâtre dans de nombreuses pièces sur les scènes parisiennes et à Avignon, à la fois dans le circuit privé (Théâtre de la Michodière, Théâtre Michel, Théâtre du Palais Royal) et dans le circuit public (Théâtre de la Ville, Théâtre Chaillot), sous la direction de metteurs en scène tels que Jean Mercure, Jérôme Savary, Marion Bierry… Parlant l’allemand courant, elle découvre la vie de troupe au théâtre national en Allemagne (Thalia Theater ; Schauspielhaus Bochum) qui lui offre l’occasion d’aborder des auteurs comme Bertolt Brecht et le britannique Sir Alan Ayckbourn.

Elle travaille aussi dans de nombreuses séries en coproduction, en allemand, aux côtés de Maria Schell notamment, et en anglais dans le rôle de Mme Defarges dans A tale of two cities de Charles Dickens, une coproduction Granada (GB) et USA saluée par la critique et classée Top Ten des séries aux USA. En France, elle tourne avec des réalisateurs comme Georges Wilson, Jacques Fechner, Bernard Stora, Jean-Louis Lorenzi, avec Jean Carmet, Michel Bouquet, Marlène Jobert, Catherine Jacob. Le film de Philippe Valois L’Énigme des sables, qui reçoit le Prix Fiction Europa à Berlin, lui vaudra le Prix d’interprétation féminine au festival d’humour (France). Philippe Valois l’encourage à écrire et réaliser son premier court-métrage Sortie, dans lequel Catherine Jacob est la principale interprète. Ce premier film obtient le Prix du meilleur court-métrage au festival de Film de Femme de Créteil, ainsi que le Prix de l’association Beaumarchais dans la catégorie films courts, et une bourse à l’écriture. Suivra Les Vertus du sport, un autre court écrit réalisé pour Canal +, toujours avec Catherine Jacob.

Elle écrit encore pour Telfrance avec l’adaptation de dialogues de séries allemandes pour des tournages en français. Puis viennent trois années d’écriture journalistique, de récits sur le terrain pour des reportages et des articles, principalement pour le Jérusalem Post, qui éveillent son envie de revenir à la fiction. Et dans le sillage de l’écriture de deux pièces de théâtre, voici que l’envie de jouer la titille à nouveau.

Bibliographie

Mémoire pour mémoire

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Restez informés sur l’actualité des E.A.T
en vous inscrivant à notre newsletter