Marion Bouquet

Strasbourg

Auteur tout public

Me contacter

Parcours

Formée au conservatoire d’art dramatique de Colmar et à l’Atelier Juliette Moltes, Marion Bouquet signe en 2014 son premier texte, Buffalo Land, dont une maquette sera montée pendant le festival Le Printemps des Arts à l’Auguste Théâtre. À l’occasion de ce festival, elle se verra décerner le Prix du meilleur auteur.

Marion valide un master d’Études Théâtrales, spécialisé en écriture et représentations, à l’université Sorbonne-Nouvelle Paris 3, sous la direction de Catherine Treilhou-Balaudé. Fortement intéressée par les écritures contemporaines, Marion écrit, à la suite de son mémoire le texte (ÂME) SOEUR, une adaptation librement inspirée de Dommage qu’elle soit une putain de John Ford. Elle rejoint l’équipe du spectacle Anima de Wajdi Mouawad, mis en scène par Karim Bel Kacem au Théâtre d’Arles et pour le festival Actoral, en tant que dramaturge. Elle crée de même des textes en format court pour un festival de théâtre en bar à Strasbourg. En 2017, elle crée et co-dirige la Compagnie Le Veilleur avec qui elle signe sa première mise en scène du texte Ashes to Ashes d’Harold Pinter. Le spectacle se jouera au théâtre de la Bastille, au Théâtre de la Cité Internationale et au Lavoir Moderne Parisien en 2019. Son texte (ÂME) SOEUR sera créé par la Compagnie Le Veilleur et sera soutenu par la DRAC et la région Grand Est. 

À l’été 2021, son adaptation d’Ivanov de Tchekhov, appelé La Balle (J’ai, putain, j’avais dit j’ai) sera crée au Musée W- Fondation pour l’art contemporain, à Erstein. Marion travaille en parallèle en tant que comédienne, et fait de la mise en scène pour la compagnie de hip-hop Géâmétrie. Elle est en cours d’écriture du texte Barmanes (nos corps parlent parfois pour nous), qui commencera sa création en 2022. 

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Restez informés sur l’actualité des E.A.T
en vous inscrivant à notre newsletter