Rafaëlle Jolivet-Pignon

Noisy-le-sec

Activité d’auteur : Ateliers d'écriture , Ateliers de lecture , Formation à destination des amateurs

Array

Me contacter

Parcours

Une biographie est un texte rédigé retraçant les grandes étapes de votre carrière théâtrale. Elle doit faire 2000 caractères maximum et être écrit à la troisième personne du singulier. Attention à l’orthographe des prénoms/noms de vos collaborateurs/collaboratrices et des lieux et veillez à l’intitulé exact et à la typographie des organismes, villes, prix cités… 🙂 

Les titres des pièces ou romans doivent être écrits en italiques (ni gras, ni guillemets).

Exemple : Fin de partie (Editions de Minuit, 1957).

S’il s’agit d’une création, de même et la date entre parenthèses si elle n’a pas été donnée en début de phrase. 

Exemple : Il écrit en 2025 Rien de nouveau sous le soleil.

Ou Rien de nouveau sous le soleil (2025).

Si vous avez un site internet, vous pouvez l’ajouter dans cette partie. 

 

Née en 1965 à Paris, Rafaëlle Jolivet grandit dans un milieu artistique et intellectuel engagé dans le mouvement de 68; elle fréquente une école « pilote » où elle développe son imaginaire et met en scène sa première pièce, sociale et politique, Les Bouteilles, qui sera jouée au sein de l’école, sur la place de la Réunion (20e arrondissement) et dans d’autres écoles du quartier. Elle écrit ensuite pour ses amies La Mort de Vermeille jouée en appartement avec ses complices. À 12 ans, elle découvre le film Molière d’Ariane Mnouchkine, tombe immédiatement amoureuse de Philippe Caubère et décide de prendre des cours d’art dramatique (Alain Illel, Ada Lonati);  elle cherche désormais ses doubles sur scène à travers les grands auteurs et les rôles qui la font vibrer (Antigone, Anne Franck).

Certain.e.s l’ont vue jouer Macha dans le spectacle Paroles concertantes déconcertantes mis en scène par M.-P. Bachelet au Théâtre 13 (2000). Après un passage au comité de lecture de Théâtre Ouvert et cinq années comme journaliste –pigiste au département spectacle d’ARTE, irréductiblement attirée par l’étude des lettres, elle passe logiquement les concours d’enseignement  pour transmettre sa passion. 

Ce sera au collège en ZEP, puis au lycée où elle est notamment chargée des options théâtre. Elle monte avec ses élèves des spectacles tressant textes du répertoire (Molière, Feydeau, Tchekhov, Duras, Lagarce, Grumberg, Kerangal,…) et écritures collectives. 

Après un doctorat en études théâtrales sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac sur les écritures scéniques contemporaines, elle publie sa thèse, enseigne à Paris 3 – Censier Sorbonne Nouvelle pendant dix ans, écrit de nombreux articles, participe à des colloques croisant recherche théorique, création contemporaine et école du spectateur. 

Menant parallèlement une activité de dramaturge auprès de plusieurs compagnies, elle développe des formations à l’école du spectateur (pour l’ANRAT, et l’Éducation Nationale) et développe sa propre écriture.  

En 2020, elle quitte Paris, l’enseignement et sa vie « d’avant » pour créer un Tiers-Lieu culturel dans la Creuse : La maison d’Icelle, où elle s’est installée.

Bibliographie

Vie de carton

2022

Prix

Lucioles filantes

2020

Prix

Tom Pousse

2020

Saxifrages

2019

Joué

Vivaces (matériau)

2019

La parole est à l'enfance

2018

Joué

Britannicus

éd. Canopée

2018

Publiée

Les trésors cachés de la République ou le bouquet de Clemenceau

2018

Joué

La représentation rhapsodique. Quand la scène invente le texte.

éd. L'Entretemps

2015

Publiée

Errements et tourments d'après Theodor Fontane

1991

Jardin public

Séances maternelles

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Restez informés sur l’actualité des E.A.T
en vous inscrivant à notre newsletter