Sélection E.A.T des appels à textes Tout public et Jeunesse

La sélection des textes sera transmise à nos partenaires (bibliothèques, partenaires autres comités de lecture, etc.). Tous les textes sélectionnés pourront apparaître sur le catalogue des E.A.T, diffusé à tout notre réseau et consultable sur notre site.

  •  Certains des textes sélectionnés font l’objet d’une maquette dans le cadre de nos événements Jeudis Midi au Théâtre de l’Opprimé.

  • Certains des textes sélectionnés sont lus dans le cadre de notre événement Texto’Mino.
  • Un des textes sélectionnés fait l’objet d’une maquette dans le cadre de nos événements Jeudis Midi au Théâtre de l’Opprimé.

Bilan des Inédits de Cahors – 8e édition

du 20 au 30 mars 2024

avec les autrices et auteurs Laurent Contamin, Anne Houdy, Claire le Goff et David Ruellan

« Il n’y a pas de hasard. Enfin, pas vraiment. C’est comme le destin, le hasard. Ça n’existe pas. Ou bien ça s’invente. Ou ça se trouve sous le pas d’un cheval, ou dans le grenier d’une grand-mère, ou derrière un radiateur, ou dans les replis de cette fameuse étoffe dont on fait les songes. Pas de hasard, donc. La preuve, il faisait grand jour lorsque j’arrivais à Cahors, pour prendre place au cœur d’un paysage enchanteur où les fenêtres s’ouvrent sur des arbres à perte de vue, et dont je n’ai pu m’extraire qu’au prix d’un marathon, de Mercuès à Montauban, d’Agen à Bordeaux Saint-Jean… Pas
de hasard, ni à l’arrivée ni au départ. Car ce n’était sûrement pas le hasard qui avait glissé la peur derrière le radiateur. Elle attendait son heure, avec la patience du scolopendre qui guette le départ de
l’aspirateur.
À l’origine, c’est une autre pièce, La fin du monde est derrière nous, qui devait être mise à l’honneur ce printemps-ci. Lorsque nous avons décidé de lui substituer La peur est derrière le radiateur, je cheminai vers Saint-Lunaire, à deux pas de La Fourberie — des choses pareilles s’inventeraient-elles ? Une heure après, au sortir du sentier, je tombais nez à nez avec deux livres, deux petites balises sur le chemin des Inédits : La Peur de Maupassant qui décrit « cette sensation atroce, comme une décomposition de l’âme, un spasme affreux de la pensée et du cœur » et Miche et Drate, paroles blanches, pièce écrite cent vingt-cinq ans plus tard par Gérald Chevrolet, dont la première séquence s’intitule, elle aussi, « La peur ». Je fus assez stupéfait de découvrir le titre de la sixième séquence : « La fin du monde ». Pas de hasard, non. Pas de prédestination non plus, simplement des histoires qui nous tournent autour, comme nous tournons autour d’elles. Et c’est seulement à cet instant, au bout de ma balade sur le chemin de ronde, que je prenais conscience par l’entremise du gracieux texte de Gérald Chevrolet que mes deux pièces arpentaient un seul et même territoire, le spectre de la fin du monde n’étant rien d’autre que la peur par excellence.
Pas de hasard, rien que des histoires. Et des Inédits de Cahors pour en faire jaillir le sens, les semer le long du sentier, leur esquisser une perspective, un trait d’union inattendu, un contour de mystère
vêtu d’un manteau d’imprévu. » David Ruellan
« La vie est rapide et la route est lente / Où l’on s’émerveille » (Robert Desnos, 8 avril 1936)

« Grand jour que celui d’hier… Une belle rencontre dans ce petit théâtre de verdure où les élèves du Théâtre École de La Prade ont lu ma pièce avec humour à l’attention d’un public attentif, à l’attention des arbres, des nuages et des oiseaux. Le printemps était pile à l’heure et le vent léger. Tout était réuni pour cette belle journée… Merci à toi Dominique, à tes lecteurs, à ceux qui t’entoure. Les petites équipes font parfois de grandes choses… Merci pour ta maison, tes arbres, bonjour aux biches, aux moutons et aux éléphants qui finalement ne sont pas venus. » Anne Houdy

« Des fenêtres, donc. Et des arbres.
C’est le printemps.
Du belvédère, on voit les chênes verts, les oliviers. Quelques arbres fruitiers en tenue blanche, aussi. Le matin, la brume s’attarde sur les versants, côté sud, coule mollement
comme de la neige jusqu’au creux qu’on ne voit pas, où passe le sentier. C’est le petit matin, la lune tarde à se coucher.
On a répété ce drôle de spectacle, qui n’en est pas vraiment un, qui est à cheval entre le conte, la performance plastique, le théâtre – il y a des fenêtres que Dominique ouvre, c’est comme un calendrier de l’Avent, mais en plus varié. Chaque arbre ouvre plusieurs fenêtres dans le livre géant. Dans ces fenêtres, des dessins, des objets, du théâtre de papier… Dès la répétition, on sent bien que « ça marche » : Dominique ouvre le livre-fenêtre tel le Génie de la Terre dont je parle dans l’Histoire, celui qui crée tous les arbres.
Peut-être est-ce un arboretum vertical, au fond ? Un herbier à surprises ? Voici une pomme, un chêne se transforme en château, voici un renard, une sauterelle, une feuille de platane, un campagnol… Les réflexes du dialogue entre parole, pensée et action scénique, le ping-pong entre Dominique et moi, ça revient très vite. Il y a une évidence, une fluidité. La marionnette, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. On retrouve nos marques en une demi-journée.
Le premier jour, donc, on répète une première fois pour caler quelques rendez-vous entre texte et scénographie. Des ponctuations. C’est ça : on se partage une partition de ponctuations, et aussi des circulations entre Dominique et moi d’intentions, de regards, des passages de relais. On fait un filage, aussi, pour que ça se consolide dans la mémoire du corps, que ça infuse, et puis on dort dessus.
Vendredi, direction la maternelle de Flaujac-Poujols. Trois sections, les petits les moyens les grands, une bonne quarantaine d’élèves. On propose de faire deux séances : les moyens et les grands représentent la moitié de l’effectif, on enchaîne les sept histoires, ça réagit bien, on termine par un petit bord de scène : qu’est-ce qu’ils ont aimé ?
Beaucoup parlent de la hache dans l’histoire du hêtre pourpre, du renard coincé dans le cèdre… Le pommier a son petit succès aussi, et le lucane cerf-volant du chêne, avec son vrombissement d’hélicoptère…
Petite pause pour refaire la mise, on enchaîne avec les « petits » : 3-4 ans. Les voilà qui entrent dans la salle en faisant « le petit train », les mains sur les épaules de devant… On décide de faire plus court, pour eux : les trois premières histoires. Et puis comme il s’avère qu’ils sont toutes ouïes et toutes prunelles, on prolonge au débotté avec une quatrième. Nouveau bord de plateau. Très belle écoute, très beaux échanges. On comprend que ce spectacle peut fonctionner ainsi, à géométrie variable : 3, 4, 5, 6 ou 7
arbres…
Le lendemain, rendez-vous avec le « tout public » à la médiathèque du Grand Cahors.
Merci aux bibliothécaires qui nous reçoivent avec chaleur et intérêt. L’espace conte est investi, on monte le petit castelet. Deux représentations sont prévues, pour un public familial, souvent avec de très jeunes enfants. Le fait de jouer plusieurs fois « assouplit » la diction du texte, comme un cuir. On commence, Dominique et moi, à bien l’appréhender : « ça rentre » : envie, du coup, de prolonger l’aventure, d’aller colporter nos histoires d’arbres, d’essaimer un peu plus loin !
Visite du vieux Cahors grâce à Dominique, excellente table au bord du Lot, sous un soleil qui perd peu à peu de sa timidité, balades en surplomb du méandre d’abord, sur le GR65 ensuite, dans le fond, parmi les dolines et les truffières. Pérégrins dans un bain d’arbres – en plus de ceux du spectacle : quelques noisetiers, des ormeaux. Chênes pubescents et arbres de Judée. Et le lilas qui commence à fleurir !
Merci à Dominique, aux Inédits de Cahors, aux E.A.T-Occitanie, pour tous ces avènements printaniers, ces pollens aux quatre vents, ces fenêtres qui s’ouvrent ! » Laurent Contamin

Bilan Festival On dit quoi#2 ? 2023, par la [Fabrique Francophone]

Quelques temps forts avec la participation des E.A.T délégation Occitanie
En œuvrant à déployer des passerelles créatives entre notre territoire lotois et une communauté linguistique présente sur les cinq continents, [la fabrique francophone] accueille à Cahors les imaginaires d’artistes, d’autrices et auteurs, de compagnies artistiques, venu·e·s du Bénin, du Cameroun, de Bruxelles, de Bucarest, de Cayenne… d’ici et d’ailleurs.

On dit Quoi ? se veut une fenêtre citoyenne ouverte sur ces actions, une mise en lumière de la richesse et de la diversité des imaginaires francophones !

Les différentes manifestations :

Avec Marion Aubert
En sortant de la représentation donnée par les élèves du lycée Clément Marot de la pièce Les Histrions (détails), rencontre avec l’autrice Marion Aubert à la librairie Calligramme, lieu emblématique de la vie littéraire cadurcienne. Un temps d’échange privilégié, convivial et intime, pour découvrir ou redécouvrir l’œuvre et le parcours de cette artiste dramaturge. Avec le soutien d’Occitanie Livre et Lecture et en collaboration avec la librairie Calligramme.

Qui dit Quoi ? Les écritures en dialogue – Discussion littéraire aux Allées Fénelon – Scène centrale
Animée par Gustave Akakpo, Avec Laetitia Ajanohun, Cyrille Atlan, Marion Aubert, Nadale Fidine, Sedjro Giovanni Houansou, Alexandra Guénin, Lydie Parisse, Dominique Pompougnac, Violette Léonard, Julie Peghini, Zora Snake, Rebecca Vaissermann.
De Lomé à Paris, en passant par Bruxelles, Cotonou, Yaoundé, Cayenne, ou encore Limogne-en-Quercy, ces artistes de l’écriture se retrouvent autour d’une langue en partage : le français.
Les publics présents seront invités à se joindre aux échanges et à raconter leur propre rapport au français

Levez l’encre avec Rebecca – Sortie de résidence au Square Jouvenel
Avec Rebecca Vaissermann, animée par Cédric Brossard.
Après sa venue en résidence au printemps, l’autrice Rebecca Vaissermann nous a fait le plaisir de revenir dans notre cité cadurcienne pour la manifestation On dit Quoi ? #2.
Elle revient sur l’écriture de sa pièce Les Émissaires qui puise sa source dans la Conférence de Berlin, épisode majeur de la colonisation de l’Afrique par les grandes puissances occidentales.
Texte de commande de la compagnie Bousculade (Paris). Résidence réalisée avec le soutien d’Occitanie Livre et Lecture. Carte blanche aux Écrivains Associés du Théâtre-Occitanie.

Blanche Lecture aux Allées Fénelon – Texte de Lydie Parisse, en présence de l’autrice.
« Je descendrai un précipice bordé de rochers dissymétriques où de nouveaux arbres prendront racine, d’où couleront des sources limpides, le long de la source des animaux seront nimbés de brume, les moutons vivront avec les ours, les brebis avec les loups, personne ne pourra me suivre dans les chemins de bruyères. »
À la fois tendre, drôle et engagé, ce texte invite à reconsidérer nos relations à l’animal, et par conséquent à nous mêmes.

Photos © Cédric Brossard

Confirmation de votre demande d’adhésion

Votre demande d’adhésion aux EAT a bien été prise en compte. Vous recevrez un récapitulatif de votre demande par mail.

Bilan des Inédits de Cahors – 7e édition

du 14 au 25 mars 2023

avec les auteurs Laurent Contamin, Sabine Mallet, Sabine Revillet, Kouam Tawa et Rebecca Vaissermann

« Très belles journées à Cahors dans le cadre des Inédits 2023 : rencontre d’une compagnie qui a travaillé sur mon texte (Plus loin que l’Horizon) avec une exigence et un talent qui ont fait qu’on était déjà au-delà de la « simple » lecture pour aborder aux rives d’une maquette de mise en scène. Travail singulier et passionnant qui pourrait avoir des suites. Et qui plus est, dans un très beau lieu, le Théâtre de Cahors, petite merveille de salle à l’italienne. C’était aussi l’occasion de mieux connaître le travail de Dominique Pompougnac et celui de Sabine Revillet, puisque j’ai pu assister à une belle lecture de sa pièce inédite par les jeunes d’un atelier-théâtre. Merci à Dominique d’avoir rendu cela possible – et de m’avoir fait découvrir les paysages enchanteurs du Quercy et sa gastronomie. Pour résumer en quatre points cardinaux : créations et rencontres, qualité et convivialité. » Laurent Contamin

« Une belle expérience que celle d’avoir été invitée pour participer à la manifestation Les Inédits de Cahors 2023. Joie tout d’abord de voir mon texte La fin du monde selon Victor sélectionné !  Un inédit ce n’est pas rien, c’est un texte qui demande encore à être écrit, retravaillé, raturé. C’est donc une chance de pouvoir assister à sa lecture. J’ai eu l’occasion de l’entendre pour la première fois au Théâtre de Verdure de La Prade mis en espace par avec les élèves de l’École de Pradines. Suite à la présentation, j’ai échangé avec l’équipe et le public. Chacune-chacun m’a fait part de ses impressions. Discussion passionnante sur le nombre de personnages, les peurs associées à de possibles fins du monde, quelles seraient les solutions ? Le texte n’est plus secret enfin, il s’ouvre, il appartient déjà à d’autres. La veille, j’avais eu l’occasion de passer toute une journée avec des élèves de CM1, CM2 de l’École Roques autour de ce sujet, les cauchemars, la fin du monde certes mais aussi cette question cruciale : ce serait quoi un nouveau monde, comment pourrait-on le rêver ensemble ? Je repars avec de nouvelles idées, des émotions liées à tous ces échanges. Un grand merci à Dominique Pompougnac pour son engagement, son amour du théâtre contemporain, c’est un fin cordon bleu, et un très bon dessinateur ! Merci donc pour son accueil, merci aux Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre délégation Occitanie, à Quentin Richard et aux élèves qui ont travaillé sur mon texte. Ce fut très enrichissant. » Sabine Ravillet

Kouam Tawa – Éducation artistique et culturelle – Classe de CE2-CM1 de l’école primaire de Mercuès.

Représentation de Mia, le masque et la danse à la médiathèque de Mercuès, interprétée par la compagnie Coup de chienne.

Auteur Laurent Contamin et les interprètes

La Fin du monde selon Victor au Théâtre de Verdure de la Prade, par les élèves du Théâtre École de Pradines – Mise en scène de Quentin Richard de la compagnie Plume pourpre.

T’es qui toi de Sabine Mallet – Mise en scène de Léa-Amélia Casagrande de la compagnie Coup de chienne à la Médiathèque du Grand Cahors.

Autrice Rebecca Vaissermann – Lecture de 49° à la Fabrique Francophone par l’autrice Sabine Mallet et la compagnie Acétés.

Constellations

Soutenu par la SACD, inventé et porté conjointement par les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre et Avignon Festival & Cie, Constellations est un dispositif de repérage, de soutien et d’accompagnement à la création des écritures théâtrales contemporaines dans le cadre du Festival Off d’Avignon. À l’issue d’un processus de deux ans, il permet aux textes sélectionnés par les Comités de lecture Tout Public et Jeunesse des E.A.T d’être choisis par des directeurs et directrices de théâtre du Off, pour être ensuite produits par des Compagnies professionnelles, après appels à projets.

Laura Desprein et la Cie Kumzitz
D’avoir pleuré à l’hypermarché – Cie Branle-bas de combat
Not Koko’s Notes – Cie Théâtre La Ruche

Textes de la saison 2023

Répertoire textes tout public :
Not Koko’s Notes d’Edouard Elvis Bvouma sera présenté par la compagnie Théâtre La Ruche, en association avec le théâtre Isle 80.
D’avoir pleuré à l’hypermarché de Tristan Choisel sera présenté par la Compagnie Branle-Bas de Combat, en association avec le Théâtre Transversal.
Tom de Stéphanie Mangez sera présenté par La Compagnie 172, en association avec La Factory.

Répertoire texte jeunesse :
L’Enfant aux cheveux bleus de Laura Desprein sera présenté par la Compagnie Kumzitz, en association avec Archipel Théâtre.


INFORMATIONS PRATIQUES 

Les dates et lieux de Constellations seront annoncés dans nos newsletters (abonnez-vous !), sur nos réseaux sociaux (suivez-nous !) et dans l’agenda du site internet (consultez notre agenda !)

Entrée gratuite


PRODUCTION : Écrivains Associés du Théâtre – E.A.T et Avignon Festival & Cie – AF&C
Avec le soutien de la SACD, de la SOFIA et du Centre National du Livre (CNL)

Les ateliers de mutualisation

Atelier de mutualisation – Le rendez-vous pour créer

Chaque mois, une dizaine d’auteurs et d’autrices se retrouvent pour échanger, partager leurs outils et leurs méthodes de création afin de s’enrichir de nouvelles pratiques. L’objectif de cet atelier est de faciliter, par les apports mutuels des participants, l’écriture et la réécriture de textes de théâtre. Une occasion aussi de renforcer les liens entre auteurs et autrices.

Les ateliers 2023-2024

Betty HaniaLundi 27 novembre 2023 – de 14h à 17h – à la Maison des Auteurs (7 rue Ballu, 75009 Paris) – Atelier d’écriture
1) Brève présentation des « écrivants » et de l’animatrice
2) Bref historique des ateliers d’écriture
3) Réflexions à partir de Duras « le dedans l’écrivain le trouve dehors »
Petite pause entre chaque proposition. Écriture de 15 minutes. Lecture à voix haute.
Première proposition : le théâtre et le regard, la description, l’imagination
Deuxième proposition : Les points de vue
Troisième proposition : La scène de tension

 

Les ateliers 2022-2023 

Grégoire Maréchal – Samedi  24 septembre 2022 – 15 avril 2023 – 10h – Les 10 commandements du clown appliqués à l’écriture théâtrale (en présentiel sur Paris)
D’après les « 10 commandements du clown », cherchons comment exploiter ces règles afin de structurer un déroulement de scène ou d’histoire, et d’utiliser les ressorts comiques classiques dans les dialogues. Nous nous intéresserons également à la figure du « contre-pitre ». Enfin nous réfléchirons à la façon de moderniser ces classiques. »

Ève-Marie Bouché – Samedi  29 octobre 2022 – 14h – Initiation au montage et à la fiction sonore (en présentiel sur Paris)
L’écriture d’un texte de théâtre et celle d’une fiction sonore comportent des points communs mais aussi des différences importantes. Pour mieux comprendre comment on écrit pour les oreilles, je vous propose quelques écoutes et surtout une initiation au montage sonore. Le montage constitue en lui-même une forme d’écriture et permettra d’expérimenter très concrètement les possibilités sonores autour d’un texte. La séance ne suffira pas à maîtriser parfaitement le logiciel de montage, mais cette expérience pourra déjà éclairer sur ce qui fonctionne plus ou moins bien, ouvrir des perspectives et enrichir ainsi une future écriture, et/ou donner l’envie d’approfondir cet outil.

Vincent Dheygre – Mercredi 15 mars 2023 – 20h00 – Découverte des logiciels d’aide à l’écriture (par visio-conférence)
Depuis plus de trente ans, les logiciels de Création Assistée par Ordinateur se sont imposés dans tous les secteurs de la création, hormis l’écriture théâtrale.
Pourtant, certains logiciels d’aide à l’écriture, souvent inspirés des programmes destinés aux scénaristes, peuvent rendre des services importants aux auteurs et faciliter la mise en œuvre des processus créatifs de chaque auteur.
Entre les logiciels d’initiation à la dramaturgie et à l’écriture fictionnelle, et les fantasmes infondés d’une IA démiurge (même si les progrès de l’IA commencent à impacter notre secteur économique), comment choisir les bons outils ? Quels services peuvent-ils nous rendre quand nous sommes devant notre table de travail ? C’est à ces deux questions que cet atelier de mutualisation se propose de répondre. Deux types de logiciels seront principalement abordés, par l’intermédiaire des deux titres suivants : Scrivener et Scapple (rubrique « products » téléchargeables en version d’essai gratuite à l’adresse suivante : https://www.literatureandlatte.com/scrivener/overview). Le site est en anglais mais le logiciel existe en version francophone.

Laura Desprein – Mercredi 12 avril 2023 – 20h00 – La dramaturgie et l’arche narrative au cinéma et au théâtre (par visio-conférence)
Nos existences sont des œuvres libres. Naissance, vie, et mort en sont les trois actes, nous en sommes les protagonistes. Nous avons des amis ou alliés, mais aussi des antagonistes, qui peuvent être des personnes physiques ou des institutions… Nous avons des rêves, des objectifs, et pouvons rencontrer des obstacles… Et il suffit d’un ou deux événements déclencheurs, d’un enjeu personnel fort, et de mettre des moyens en œuvre, pour devenir les héros de notre propre histoire. La dramaturgie, nous la portons en chacun de nous. C’est Aristote qui l’a, non pas inventée, mais bien modélisée le premier, à partir des tragédies antiques dont il était le spectateur. Mais elle était déjà là, dans les œuvres des auteurs, et dans les mythes, contes qui nous bercent et nous structurent… Je vous propose d’en découvrir ensemble quelques clés, et de partager nos savoirs et expériences sur ce sujet.


Atelier mensuel

Les dates des ateliers sont annoncées chaque mois dans nos newsletters

Entrée gratuite sur réservation (groupe au nombre limité, les inscriptions sont prises par ordre d’arrivée.)

Inscription par mail auprès de Kamal Rawas : kamrawas@free.fr

E.A.T – Méditerranée

La délégation E.A.T – Méditerranée est un réseau d’autrices et d’auteurs de théâtre géographiquement localisé en PACA et dans la partie EST de l’Occitanie, territorialement elle est issue des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes Côte d’Azur. Tout au long de l’année, nous organisons des rencontres – certaines interprofessionnelles – permettant aux membres de l’association des échanges d’expériences. La délégation fournit un soutien et des conseils sur les droits des auteurs, des informations sur la création, l’édition ou encore des mises en lumière avec des interviews vidéo, un catalogue des textes… Ainsi que des appels à textes, des lectures publiques au cours d’événements ponctuels ou récurrents, mettant ainsi en valeur la diversité des écritures de nos membres.

Vous souhaitez contacter les E.A.T – Méditerranée ?
Louise Caron – 06 78 76 14 76 – eatmediterranee@gmail.com
Rendez-vous sur leur site Internet
Rendez-vous sur leur page Facebook ou sur le forum Facebook associé

 


ACTIONS CULTURELLES DE LA DÉLÉGATION E.A.T – MÉDITERRANÉE

 

LES CONVIVIALES

Ces rendez-vous mensuels se tiennent par visio-conférence Zoom et permettent d’entretenir un lien entre les membres de la délégation et de tisser des liens avec des professionnels d’autres secteurs du spectacle vivant.
Les Conviviales Lectures ont lieu 2 fois par trimestre. Nous y discutons dramaturgie autour de 2 extraits de pièce lue par les auteurs.
Les Conviviales Rencontres ont lieu 1 fois par trimestre. Ce sont des rendez-vous interprofessionnels (éditeurs, metteurs en scène, directeur de structures, …).

LES VOISINALES

Calquées sur le modèle des Conviviales lectures, elles seront dirigés vers des auteurs des autres territoires. La première aura lieu début décembre.

LES LABORATOIRES D’ÉCRITURE

En distanciel sur une journée travail d’expérimentation sur l’écriture dramatique proposée par un(e) des membres.

LES LABORATOIRES EXPERIMENTAUX

En partenariat avec la Réplique (Marseille)

LABO D’ECRITURE POUR LES COMEDIENS DE LA REPLIQUE

Théâtre de l’Optimist Avignon 12 avril 2024

Le laboratoire proposé par Louise Caron de la délégation Méditerranée, visera à explorer l’oralité spécifique à l’écriture théâtrale

LES E.A.T – MÉDITERRANÉE
FÊTENT LE PRINTEMPS DES POÈTES 2024 AU PRINTEMPS ET EN AUTOMNE

En partenariat avec le  Théâtre Transverval et le Théâtre des Carmes André Benedetto (Avignon), L’Université d’Avignon Master Théâtre et Écriture, Le Conservatoire à rayonnement régional du Grand Avignon et L’Association Jean Vilar/BNF (Avignon).

En 2024, le printemps des poètes se déroulera en deux temps. La sélection par un comité de lecture indépendant de cinq débuts de pièces d’auteurs de la délégation. Ces textes seront lus par les élèves du Conservatoire d’Avignon sous la direction de Stephen Pisani. Lectures Samedi 23 mars 2024 au Théâtre des Carmes /André Benedetto.

Un appel à textes spécifique à été conçu pour les étudiants du Master Théâtre. Les cinq textes lauréats aggrémenté des textes n tamdem de nos auteurs seront lus par les élèves du Conservatoire d’Avignon sous la direction de Stephen Pisani. L’évènement se nomme Éclore et les lectures ainsi que la remise des prix et la table ronde se tiendront le Vendredi 22 mars 2024, à 19h30 au Théâtre Transversal 10 rue d’Amphoux Avignon.

Le Printemps en Automne en Méditerranée 2024.

En partenariat avec le Théâtre des Carmes André Benedetto (Avignon), et la Cie La Divine Usine

Comme en 2023 il sera proposé aux autrices et auteurs sélectionnés lors de la première partie de l’événement de soumettre leur pièce complète à une nouvelle sélection.
La pièce lauréate  sera sélectionnée par le théâtre des Carmes ainsi que la compagnie partenaire  pour 2024 La divine Usine, représentation publique au Théâtre des Carmes/André Benedetto à Avignon, en présence de l’auteur

LA JOURNÉE DU PASSEUR

Atelier d’écriture en partenariat avec le collectif La réplique 12 avril 2024 théâtre de l’Optimist Avignon

animation Louise Caron

LES E.A.T – MÉDITERRANÉE
AU FESTIVAL D’AVIGNON 2024

À l’occasion du Festival d’Avignon, des lectures permettent de faire entendre le travail de nos adhérentes et adhérents dans différents lieux du OFF.

  • Dire des maux du monde

En partenariat avec le Théâtre La Factory (Avignon)

Les élèves de l’École de La Factory sous la direction de Noam Cadestin sélectionneront et interpréteront les textes sélectionnés parmi les textes reçus en novembre 2022 le mardi 9 juillet à 16h00 Salle Tomasi.

Textes lauréats : Grégoire Aubert- Stabilité temporaire, Michel Caron- les désirants anonymes, Stéphanie Slimani- Il me reste moi 

  • Carte blanche à l’Espace Alya

En partenariat avec L’Espace Alya

Deux sessions de lecture de 3 auteurs de la délégation les 17 et 18 juillet 2024

ENTREE D’AUTEURS EN COMPAGNIE DES EAT-MÉDITERRANÉE

En partenariat avec Le collectif La Réplique et le Théâtre du Chêne Noir à Avignon

Deux extraits de pièces provenant d’une sélection à partir d’un appel à projet initié par les EAT-Méditerranée, seront interprétés par des comédiennes et comédiens du collectif La Réplique, dirigés par Louise Caron, autrice, comédienne et metteuse en scène, membre des EAT-Méditerranée. Ils proposeront au public de découvrir sous forme de lectures, le rythme de deux écritures singulières destinées à la scène.

Le 17 ou 18 Octobre 2024 travail avec les comediens de 10h-17h30 et lecture à 18h00

REGARDS CROISÉS 2024

en partenariat avec le Conservatoire de Nîmes

Nous avons confiés les pièces sélectionnées pour le Printemps des poètes 2022-23 au Conservatoire de Nîmes . Différents groupes s’empareront d’une même scène avec une interprétation dramaturgique propre à chaque groupe. La restitution est prévue pour la fin du printemps 2024.

ADHÉRENTS ET ADHÉRENTES À JOUR DE LEUR COTISATION EN 2024 (50*)

Manon Andreo, Grégoire Aubert, Mathilde Aurier,   Mikaël Balmont,   Jean-Michel Baudouin, Charlotte Boimare, Pauline Boireau, Anne Cardonna, Louise Caron, Michel Caron,   Marie-Hélène Chiocca, Philippe Chuyen, Annie Corbier, Denis Cressens, Margot Del Sordi, Gilles Desnots, Laura DespreinRoland Feuillas-Gachon, Marianne Gavino, Alain Gras, Myriam Grélard,  Jean-Michel Guieu, Irina Gueorguiev, Anne Houdy, Marwil Huguet, Philippe Josserand, Barbara Lamballais, Gilbert Landreau, Annick Latour, Jacques Lazzari, Barbara Lecompte, Roger Lombardot, Sylvie Mallet-Pouteau, Christophe Marachian, Georges-Noël Milcent, André Morel, Amélie Mouliac, Coralie Nonnenmacher-Guérin, Hervé Nouvel, Stephen Pisani, Anne Pizzo, Valentin Riot-Sarcey, Diane Saurat-Rognoni, Sophie Satti Stéphanie Slimani, Magali Solignat,  Jean-Marc Streicher, Sabine Tamisier, Hugo Valat, Danielle Vioux 

* Les auteurs soulignés sont membres de la SACD = 82% des adhérents


MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION 

Présidente : Louise Caron, 
Depuis le 24 novembre 2018, succédant à Danielle Vioux.
Vice-Président de droit : Vincent Dheygre
Vice président : Stephen Pisani
Trésorier : Michel Caron
Secrétaire : Grégoire Aubert
Membres : Marwil Huguet, Danielle Vioux


HISTORIQUE 

2003 – Création de l’association sous la forme juridique d’une association régie par la loi du 1er juillet 1901 sous le titre les Écrivains Associés du Théâtre du Languedoc Roussillon.
2004 – Élection du premier président Eric Brun.
2010 – La délégation change de nom et devient Les Écrivains Associés du Théâtre de Méditerranée. Élection du président Jean-Claude Grosse.
2015 – Élection de la présidente Danielle Vioux. Les actions de la délégation, filiale des EAT, s’étendent sur les régions Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes.
2018 – Élection de la présidente Louise Caron
2019 – Sous la présidence de Louise Caron, les statuts sont mis en conformité avec les statuts des E.A.T, le nom de l’association devient les Écrivains Associés du Théâtre délégation Méditerranée (EAT-Méditerranée).

Présentation des membres du bureau

Louise Caron

Présidente

Michel Caron

Trésorier

Grégoire Aubert

Secrétaire

Stephen Pisani

Vice-Président

Crédits

Conception, création et production : Agence Minit-l.com

Hébergement : OVH

Politique de confidentialité

Les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre sont une organisation professionnelle d’auteurs et d’autrices de théâtre contemporain. Créée en 2000 suite aux États Généraux des Auteurs et de l’Écriture Contemporaine, elle est aujourd’hui la seule association française à l’échelle nationale dédiée exclusivement aux auteurs dramatiques et regroupe 350 membres partout sur le territoire. Les E.A.T sont engagés dans la défense des droits des écrivains de théâtre, leur représentation dans les institutions et la vie théâtrale et l’appui à la création d’oeuvres de théâtre d’expression française.

10 rue Boulay, 75017 Paris – 01 42 29 78 64 – communication.eat@gmail.com

Dernière mise à jour : décembre 2022

Conception, création et réalisation : Agence Minit-L 

I. POLITIQUE DE PROTECTION DES DONNÉES

D’une manière générale, il vous est possible de visiter le site www.eatheatre.fr sans communiquer aucune information personnelle vous concernant. Néanmoins, le présent document détaille les différentes mesures mises en œuvre par Culturespaces pour assurer, conformément à la loi n°78-17 dite « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, la protection des données personnelles que vous pourriez nous communiquer, dans certains cas précis, via notre site Internet.

1.1 QUELLE EST LA DÉFINITION ET LA NATURE DES DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL ? 

Si vous souhaitez accéder à certains services fournis par notre site, tels qu’un abonnement à notre newsletter ou une demande d’adhésion, il vous sera demandé de nous fournir des données à caractère personnel afin que nous puissions répondre à votre demande, notamment vos nom et adresse courriel. Nous utilisons ces informations personnelles uniquement pour assurer les services que vous avez acceptés. Dans la mesure où vous nous aurez donné votre consentement préalable, nous aurons la possibilité d’utiliser ces différentes informations personnelles dans les conditions explicitées aux présentes afin de vous tenir informé par voie électronique des évolutions de nos produits et services. En outre, chaque courrier électronique que nous envoyons contient un lien de désabonnement vous permettant de mettre fin automatiquement à ce type de communication. Si vous choisissez de vous désabonner, vous serez automatiquement blacklisté de la liste de diffusion correspondante. Les adresses courriel que vous pourriez être amené à saisir dans les autres formulaires (notamment « Contact ») sont uniquement utilisées pour l’envoi du message correspondant et ne sont pas stockées.

1.2. QUI EST LE RESPONSABLE DE LA COLLECTE ET DU TRAITEMENT DES DONNÉES ? ​

En qualité de responsable du traitement, les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre, dont le siège social est situé 10 rue Boulay 75017 Paris, France. Nous attachons une importance particulière à la protection et au respect de votre privée.

1.3. QUELLE EST LA DURÉE DE CONSERVATION DE VOS DONNÉES

Vos informations personnelles sont conservées par Les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre aussi longtemps que nécessaire afin d’exercer les activités concernées. 

2. NON-DIVULGATION DES DONNÉES PERSONNELLES

Les données à caractère personnel recueillies par l’intermédiaire de nos sites ne seront en aucun cas diffusées, cédées, louées ou échangées par Culturespaces auprès de tiers sans votre consentement.

Les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre s’engagent à assurer la protection de vos données personnelles en appliquant des technologies de protection standard pour coder les informations transmises en ligne. Ces diverses technologies et procédures de sécurisation protègent vos informations personnelles et interdisent à toutes personnes non autorisées leur accès, leur utilisation et leur divulgation. 

Les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre ne pourront être tenu responsable du contenu des sites vers lesquels renvoient des liens présents sur nos sites, de leur niveau de sécurité ou des pratiques de confidentialité appliquées.

3. DROIT D’ACCÈS, DE RECTIFICATION ET D’OPPOSITION

Ces données sont traitées conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, modifiées par la loi n°2004-801 du 6 août 2004. 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, ou d’opposition aux informations recueillies, sur simple demande écrite à l’adresse communication.eat@gmail.com ou par courrier à l’adresse 

Les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre

10 rue Boulay 

75017 Paris

4. PLAINTE AUPRÈS DE L’AUTORITÉ COMPÉTENTE

Si vous considérez que Les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre ne respectent pas leurs obligations au regard de vos Informations Personnelles, vous pouvez adresser une plainte ou une demande auprès de l’autorité compétente. En France, l’autorité compétente est la CNIL à laquelle vous pouvez adresser une demande par voie électronique en cliquant sur le lien suivant : https://www.cnil.fr/fr/plaintes/internet.

II. POLITIQUE RELATIVE AUX COOKIES

​Vous pouvez accepter ou refuser le dépôt de cookies à tout moment. 

Tout au long de votre navigation sur le site des Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre, il vous est possible de gérer le consentement aux cookies en cliquant sur le rectangle blanc en bas à gauche de l’écran.

1. LES COOKIES EXEMPTÉS DE CONSENTEMENT

Conformément aux recommandations de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), certains cookies sont dispensés du recueil préalable de votre consentement dans la mesure où ils sont strictement nécessaires au fonctionnement du site internet ou ont pour finalité exclusive de permettre ou faciliter la communication par voie électronique. Ces cookies sont intégralement soumis à la présente politique dans la mesure où ils sont émis et gérés par Les Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre.

2. LE PARAMÉTRAGE DE VOTRE NAVIGATEUR INTERNET

Vous pouvez gérer vos paramètres de gestion de cookies sur vos ordinateurs personnels. Chaque navigateur internet dispose d’un espace support ou help et la plupart sont configurés par défaut de façon à ce que le dépôt de cookies soit autorisé. 

Cette charte est susceptible de faire l’objet de mises à jour. Dans ce cas, nous indiquerons la date de la dernière mise à jour en haut de la charte. Votre consentement sera systématiquement requis si la mise à jour de cette déclaration de confidentialité affecte de quelque manière que ce soit les droits d’utilisation de vos informations personnelles par rapport aux dispositions prévues dans la présente Charte au moment de la collecte des informations.

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Restez informés sur l’actualité des E.A.T
en vous inscrivant à notre newsletter