Question de théâtre

Question(s) de théâtre : chorégraphie et dramaturgie

5 décembre 2022 - 19h

Lundi 5 décembre 2022 à 19h
à la Maison Des Auteurs de la SACD
7 rue Ballu, 75017 Paris

­
Peut-on parler de dramaturgie en chorégraphie ? Le texte dramatique peut-il participer en tant que tel à une création chorégraphique ? Comment ? Quels partenariats et dialogues tisser entre chorégraphes et dramaturges ?

Inscription

Partager cet évenement

Avec :

Jean-Christophe Boclé, artiste chorégraphe compagnie EKTOS et membre du CA des Chorégraphes Associé.e.s
Virginie Garandeau, professeure d’histoire de la danse au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris
Hélène Marquié, Chorégraphe de danse contemporaine et professeure en arts et études sur le genre à l’université Paris 8 et adhérente des Chorégraphes Associé.e.s
Bernadette Pourquié, autrice de projets hybrides
Un événement organisé en collaboration avec les Chorégraphes Associé.e.s

Intervenant et intervenantes

Bernadette Pourquié

Autrice pour tous les publics, Bernadette Pourquié a été résidente de la Chartreuse, 2 fois lauréate d’une bourse du CNL, 2 fois du comité de lecture des E.A.T et 3 fois finaliste au Prix d’écriture théâtrale de Guérande. Quatre de ses pièces ont été publiées dont Total Action (éd. Color Gang, création 2019) et Rien au fond sauf un poisson (éd. Moires, 2020).

Formée au fil des ans aux arts du spectacle, elle privilégie les projets hybrides.

Elle donne des performances en solo (texte, chant diphonique) ou en duo (Concert poétHique avec Sebastopol ; duo avec Thalia Heninger, violon, loopers…) et crée des projets de territoire, des spectacles ou installations multimédia participatives ou/et immersives avec les Cie Jean Séraphin, Cie Au bord de la nuit, Cie Vasistdas, Cie Le Ventilo (danse), La Ménagerie (cinéma d’animation).

Jean-Christophe Boclé

Formé en danse classique au CNSMD de Paris, Jean-Christophe Boclé étudie la Cinétographie Laban avec Jacqueline Challet Haas. A Londres puis New York il finalise sa formation en Cinétographie et continue ses apprentissages d’interprète en classique et contemporain. Il participe à la fondation par Francine Lancelot de la Cie Ris et Danseries et danse dans les pièces marquantes de cette compagnie, dont Bal à la Cour, Atys, et La Suite d’un gout étranger (Bagouet, Degroat, Kovic, Raffinot). Il travaille ensuite avec François Raffinot pour la Cie Barocco ; Passacailles, Garden Party, Les Météores… Durant cette période il aura passé une année au CNDC d’Angers auprès de Viola Farber réalisant ses premières chorégraphies. Il danse aussi avec Jean Pomarès, Odile Duboc,  Marie Geneviève Massé, Marc Vincent, tout en continuant à développer son travail de composition et d’écriture. Parallèlement il se forme en technique F.M. Alexander auprès de Marie Françoise Le Foll, Suzon Holzer, Tommy Thompson. Après deux saisons passées avec François Raffinot au CCN Haute Normandie il fonde EKTOS en 1995. Une vingtaine de pièces ont créées à ce jour, dont PARCOURS, Parler, créer, danser, CHOPIN Materials, Céleste/Terrestre, Coltrane Formes en 2018, D&PLI, et dernièrement, Entretien Chorégraphique avec Jean-Christophe Paré et PARTITION(S) Du décollement des sentiments et des affects, sur les suites pour violoncelle de J.S.Bach,  Il sera chorégraphe  pour le film Ridicule de Patrice Leconte, pour l’opéra Castor et Pollux de Rameau, pour Via Cruxis de Liszt et Antigone d’Alexandros Markéas. Il conçoit et met en scène l’Hommage à Francine Lancelot au CND en 2011. Il participe au projet Tumulus de Ph. A. Braschi.

Dans ses danses, les matières chorégraphiques se font mots et phrases. L’écriture opère invisiblement par croisements et superpositions d’imaginaires, ouvertures d’espaces mentaux et matériels. C’est un travail organique fondé sur des cartographies corporelles, des écritures définies par des dictées intérieures, des couleurs mentalisées, des notations, des dessins. Les espace temps conjuguent ceux des mémoires, de l’advenant et du présent. Le rapport avec la musique et celui de la musique vivante, du direct. Il donne une grande importance à la mise en relation entre le chorégraphe et l’interprète via le partitionnel. 

Sa création en cours, PARTITION(S) procède de la mise en résonance de tous ces processus avec le violoncelle des suites de Jean-Sébastien Bach. 

Virginie Garandeau

Virginie Garandeau est professeure d’histoire de la danse au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris depuis 2010. Depuis 1993 elle enseigne dans le cadre du Diplôme d’Etat de professeur de danse et donne des conférences dans divers contextes. Elle a contribué entre autres publications au Dictionnaire de la Danse (Larousse, 1999 & 2008), à l’ouvrage Scènes de bal, bals en scène (CND, 2010) et au Dictionnaire des femmes créatrices (éditions Des femmes, 2013).

Hélène Marquié

Chorégraphe de danse contemporaine, Hélène Marquié est professeure en arts et études sur le genre à l’université Paris 8. Ses recherches portent notamment sur les questions de genre dans la danse, les articulations entre esthétique et idéologies, et sur l’histoire de la danse à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Ella a publié entre autres Non, la danse n’est pas un truc de filles ! Essai sur le genre en danse (Éditions de l’Attribut, 2016).

Question de théâtre

Question(s) de théâtre : La lecture au risque du théâtre

19h00

Il parait que le théâtre est ce qui est le plus difficile à lire !  A cause du nombre de personnages dont il est parfois difficile de retenir les noms, des enchaînements d’intrigues, des dramaturgies complexes. Tous nos invités témoignent du contraire ! La lecture d’œuvres théâtrales est un risque que nous avons choisi de prendre !

Partager cet évenement

Intervenants

Emmanuelle Soler

Emmanuelle Soler est directrice artistique de Minute papillon, un projet de radio avec et pour les enfants. Elle anime une émission sur radio agora à Nanterre depuis mars 2016 et anime des actions culturelles (lectures, discussions philosophiques, ateliers d’écriture et de lecture) sur le territoire national, qu’elle enregistre et propose ensuite sous forme de « cartes postales sonores ». Elle aime cueillir des perles d’enfance, faire entendre cette poésie, ce décalage et cet enthousiasme que les petits partagent avec les artistes.

PROJET
Le projet « Présence ! » est une série de cartes postales sonores à écouter en classe, tous les mardis à 9h, puis en rediffusion à la maison. Ces podcasts permettent de découvrir des auteurs contemporains de théâtre jeunesse. Ils sont réalisés par des enfants de toute la France qui lisent et participent à l’illustration sonore.

Sabine Revillet

Sabine Revillet est autrice, comédienne et anime des ateliers d’écriture.  Ses textes sont édités  aux Editions Théâtrales, Koinè, Les Cygnes, Dramedition. Boursière de Beaumarchais, d’ARTCENA, du Centre National du Livre, elle a obtenu le Prix Guérande et des Journées de Lyon pour Fissure de sœur. Les Gens que j’aime a été réalisé sur France Culture. Membre de l’Association Scènes Appartagées, elle a participé au Festival Petits et Grands à Nantes. Les Lunatiques a remporté le Prix Amlet Les jeunes lisent du théâtre en 2021.

Benjamin Oppert

Benjamin Oppert est auteur et metteur en scène. Sa pièce Je rêvais d’un autre monde, publiée par l’Avant-Scène Théâtre, est actuellement en tournée. Ses autres pièces ont été montées par une dizaine de metteurs en scène en France et en Afrique. Pater Familias est traduite en anglais. Ses textes sont au programme de collèges, de lycées et d’Instituts français à l’étranger, au sein desquels il est régulièrement invité. Il anime dans toute la France des ateliers de lecture théâtrale pour des personnes en situation de handicap mental.

Nathalie Bensard

Après avoir été dirigée comme comédienne par Laurent Pelly, Laurent Cantet, Marc François, Peter Watkins, Hélène Alexandridis, Jacques Vincey, , Thierry Bedart, Marc François, Hubert Colas et après avoir participé à de nombreuses créations collectives avec, Vincent Rouche, La chorale Lila Fichette, Laura Benson, Nathalie Bensard crée la compagnie La Rousse qui destine ses créations théâtrales au Jeune Public. Elle est actuellement artiste associée à la Scène Nationale de Beauvais et au Théâtre des Bergeries à Noisy-Le-Sec. Elle co-dirige le Théâtre le Hublot avec La Très Neuve compagnie et la Supernova compagnie.

Nathalie Bensard s’intéresse tout d’abord au Jeune Public en mettant en scène des auteurs contemporains tel que Philippe Dorin, Mike Kenny, Rob Evans. Elle écrit ensuite ses propres pièces et les met en scène. Son premier texte A vue de Nez sur le handicap d’une enfant bigleuse retrace un parcours de vie de la naissance à l’adolescence, Le plus beau cadeau du monde évoque les violences conjugales au sein de la famille, Midi la nuit nous plonge dans le quotidien d’une jeune fille recluse dans une cave durant le siège de Sarajevo,  Spécimens, explore les transformations et les grandes questions liées à l’adolescence.  Zone Blanche interroge la révolution sociétale qu’engendre l’omniprésence d’internet dans nos vies quotidiennes.

L’écriture est pour Nathalie Bensard une matière vivante qui se modifie au contact des comédiens et du public et qui se partage. Elle implique de plus en plus dans son écriture, la parole des comédiens ou des enfants qui participent aux projets en amont de la création. Être en dialogue en tant qu’autrice et metteure en scène avec ce public donne du sens et renouvelle constamment son travail.  Elle considère le théâtre jeune public d’aujourd’hui comme l’était à l’origine le théâtre populaire de Jean Vilar. Un théâtre exigeant qui s’adresse à tous.

Partenaires

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Restez informés sur l’actualité des E.A.T
en vous inscrivant à notre newsletter