Jeudis midi

Jeudis midis – Utopie\Viande

20 octobre 2022 - 12h30

Un jeudi par mois, faites un pas de côté et venez prendre une pause déjeuner culturelle. Profitez d’une heure d’évasion pour découvrir des pièces contemporaines remarquées par les comités de lecture des E.A.T et mises en maquette au Théâtre de l’Opprimé.

Un texte d’Alexandre Horréard et une maquette de Kamal Rawas.

Si le temps de l’abondance est terminé, celui de la viande l’est aussi. C’est du moins ce que compte déclarer Eda, une figure montante du paysage politique. Paradoxe ? Eda ressent le besoin de manger une dernière fois un morceau de viande saignante avant son intervention télévisée. Ce besoin de viande est aussi besoin de chair. La fin de l’une provoquerait-t-elle la faim de l’autre ? Et pour celui en charge de la découpe des animaux, que reste-t-il à découper ? Dans ce texte, le sous texte est dit. Les personnages livrent leurs pensées à voix haute, tout en dialoguant les uns avec les autres. Ce double jeu est à la fois très stimulant pour le jeu d’acteur, qui passe incessamment d’une voix intime à une voix sociale, mais également pour le spectateur car il procède de l’ironie dramatique : il en sait plus que le personnage qui est l’objet de ces pensées. Par ailleurs, le montage très dynamique des scènes, les changements de lieux, les ellipses et la langue même, tout cela confère à ce texte beaucoup de densité et de nervosité. Il y a du muscle dans cette viande!
Kamal Rawas

Inscription

Partager cet évenement

Eda, jeune ministre, s’apprête à donner un discours important sur des mesures écologiques importantes. Elle est soutenue par son mari Auguste et par la jeune fille au pair qui l’admire, Ines. Georges, ouvrier boucher, s’apprête à écouter le discours qui va changer sa vie. Uchronie noire et grise sur notre société, son rapport à l’écologie, à l’espoir, mais aussi et surtout à la violence et au sacrifice. Les violences systémiques et les violences personnelles sont-elles semblables ? S’éclairent-elles ? La violence est-elle inévitable ?
Récit sur les gagnants et les perdants. Sur l’inévitable sacrifice. Sur les bonnes intentions et sur les mauvaises. Sur les chemins que nous voulons prendre, et sur les conséquences… Y a-t-il une échappatoire au couteau sacrificiel?

Intervenants

Alexandre Horréard

Auteur

Après être sorti du cours Florent en 2019, Alexandre Horréard met en scène le spectacle Feu rouge, créé à Gare au Théâtre.
Il met en scène La Petite dans la forêt profonde de Philippe Minyana aux Déchargeurs en 2022. La création de sa pièce Grand-duc est prévue en 2023 à Théâtre Ouvert.  Sa pièce Utopie\Viande a obtenu le Prix E.A.T Tout Public 2021, est lauréate du Plongeoir, Prix du jury et du public du Prix Bernard-Marie Koltès et est lauréat de l’aide à la création d’ARTCENA. Elle est éditée aux édition Les Cygnes et il la met en voix au Nouveau Gare au Théâtre et au Théâtre du Rond-point. Sa pièce Les Animaux est lauréate du festival Texte En Cours.

Kamal Rawas

Metteur en scène

Kamal Rawas est comédien et auteur membre du bureau des E.A.T. Il est né à Lyon en 1968, de parents venus de Norvège et du Liban. Il passe son enfance en Provence, avant d’aller suivre des études scientifiques à Toulouse, puis de bifurquer vers le théâtre. Comédien et metteur en scène, il se met à l’écriture dramatique avec Le Projet Phénix, une comédie sociale qui sera jouée sur deux ans à Nantes et Paris. Il rejoint alors les E.A.T-Atlantique et poursuit son travail d’écriture avec une dizaine de pièces. La dernière, Les Milles empreintes, est un texte de théâtre immersif qui s’inspire de l’histoire du camp des Milles en Provence. Elle est publiée chez L’Harmattan.

Comédiens

Jean-Pierre Thiercelin

Kamal Rawas

Cécile Thiercelin

Julia Lemaire

Jeudis midi

Jeudis Midi – Nécropole intérieure

22 septembre - 12h30

Un jeudi par mois, faites un pas de côté et venez prendre une pause déjeuner culturelle. Profitez d’une heure d’évasion pour découvrir des pièces contemporaines remarquées par les comités de lecture des E.A.T et mises en maquette au Théâtre de l’Opprimé.

Texte de Claude Mamier • Maquette Flore Grimaud

Nécropole intérieure est un monologue prévu pour un comédien. L’homme qui parle est profondément affecté par la mort de sa fille Sarah, une jeune femme qui vient de se tuer en voiture. Affecté au point qu’il s’installe dans une caravane en bordure de la route, à l’endroit où l’accident a eu lieu. Au départ, il a juste l’intention de lui construire une petite chapelle car il estime que les disparus doivent être honorés à l’endroit où ils sont morts – où leur âme se trouve peut-être encore – plutôt que dans un cimetière. Mais cette idée de monument tourne à l’obsession. Le père en deuil bâtit bientôt un mur pour protéger la chapelle, puis transforme cette chapelle en véritable maison destinée à la morte. Pendant ce temps, au fil des souvenirs, se dévoilent peu à peu les relations troubles que l’homme entretenait avec sa fille. Jusqu’à ce que cet étrange bâtisseur attire l’attention sur lui et que son délire, rattrapé par le monde réel, lui soit fatal.

Inscription

Partager cet évenement

Intervenants

Claude Mamier

Auteur

Claude Mamier ne cache rien, mais il ne dit pas grand-chose.

En 2003, à la sortie de son premier recueil de nouvelles, il se débarrasse de sa pelure de salarié pour entreprendre un tour du monde de 1001 nuits à la recherche des contes traditionnels. Trente pays plus tard, il revient en France et s’installe à Albi, par amour de la bonne chère et par amour tout court. S’ensuivent trois autres recueils de nouvelles et un roman. Écrivain et traducteur littéraire dans les domaines du fantastique et de la science-fi ction, Claude sait aussi se faire conteur sous le nom de Claudio le Vagabond. Autrement dit, il passe son temps à raconter des histoires, les siennes ou celles des autres. Ce qui est
un beau métier.

Flore Grimaud

Metteuse en scène

Flore Grimaud est comédienne, autrice, formée à l’ERACM (École régionale d’acteurs de Cannes et Marseille). Elle joue aux Tréteaux de France les grands rôles du répertoire mise en scène par Marcel Maréchal puis avec Hans Peter Cloos, Philippe Chemin, René Chéneaux, Alexandra Tobelaim, Sarah Capony, Manuel Durand, Camille Pawlotsky, Heidi-Eva Clavier… Elle tourne aussi pour la TV et le cinéma. Elle écrit ses pièces Je descends souvent dans ton coeur, Spéculum avec Delphine Biard et Caroline Sahuquet, La Fille à l’écorce argentée, Victorine Coquil sans âge. Nous sommes Septembre est sa quatrième pièce, elle vient de recevoir la bourse Théâtre du Centre National du Livre pour l’écrire et le soutien Adami déclencheur pour le créer.

Comédiens

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux

Restez informés sur l’actualité des E.A.T
en vous inscrivant à notre newsletter